[diisign vacances] Naumi, Singapour version néo-palace


Je vous l’avais promis, je le fais : voici mon avis sur un hôtel très particulier de Singapour, le Naumi. Situé juste à côté du mythique Raffles, ce nouveau boutique-hotel aux accents de palace contemporain se devait d’être à la hauteur… Et il l’a été. Petite revue.


En fait, l’expérience Naumi peut commencer dès votre sortie de l’aéroport, puisqu’un chauffeur peut vous chercher en berline de luxe, vous permettant d’exploiter le temps du voyage pour remplir les formalités de check in. Pas mal, non? Rassurez-vous, l’hôtel est aussi très facile d’accès à pied, c’est d’ailleurs pour sa position centrale qu’on l’a choisi.
Singapour a beau être une ville à la densité extrême, où tout se construit en vertical puisque le mètre carré est une denrée rare, le Naumi vous fait oublier tout ça. C’est d’abord un bâtiment à l’architecture futuriste, mais de taille humaine : 9 étages et seulement 40 chambres, et au sommet un sublime toit terrasse qui vous permet d’embrasser du regard une grande partie de la ville depuis la piscine à débordement.
Vous nagez littéralement en suspension au dessus des toits du Raffles, avec le quartier des affaires en face de vous, et la plupart du temps vous pourrez en profiter seul. Difficile de trouver mieux à Singapour.

Mais la magie continue lorsqu’on ouvre la porte des chambres… Ou plutôt des suites, car au Naumi, une simple chambre standard s’appelle « Premium Luxury Room » et atteint déjà les 32 mètres carrés. De notre côté, c’est en chambre deluxe que nous avons passé quelques nuits. Dans ses 52 mètres carrés, vous trouverez : un coin salon/bureau à l’entrée, une chambre cosy avec un lit king size parmi les plus confortables que j’ai eu l’occasion d’essayer, et enfin une salle de bains en marbre de Carrare à faire rougir bien des palaces européens.

La déco fait dans le contemporain chic, pas dans l’excentricité, mais les surfaces en marbre, en bois clair, le très beau parquet et les touches de déco fleuries sont là pour donner un cachet luxueux à la chambre. Pour couronner le tout, des éclairages indirects joliment travaillés apportent de la chaleur. Pour une note de folie, on optera pour une « Executive Patio Suite », une chambre disposant d’une petite terrasse encadrée de verdure. Incroyable à Singapour.
Seul reproche qui pourrait rebuter certain voyageurs : les chambres offrent rarement une vue exceptionnelle. On ne contemplera donc pas la ville la nuit depuis son lit, mais rien n’empêche de passer un moment sur un lit Dedon au bord de la piscine (soit dans un Leaf de Frank Lightart, soit dans un Orbit de Richard Frinier : même pour le mobilier d’extérieur les décorateurs du Naumi ont un très bon goût).

Vous en voulez plus? Sachez que le salon et la chambre sont chacun équipés d’un grand écran plat, que les soft drinks du minibar sont gratuits, tout comme les capsules de la machine Nespresso qui équipe chaque chambre, ou encore les sachets de thé TWG, l’un des meilleurs thés de Singapour. On regrettera juste la qualité assez moyenne du dock iPod de la chambre (une sorte de réveil-dock de chez Philips, au look et au son très cheap, là où on aurait bien vu un Beolit 12 par exemple!), mais c’est parce que nous sommes très difficiles dans ce domaine : il existe toujours des hôtels dits « de luxe » qui ne permettent pas de connecter son téléphone pour se sentir à la maison avec sa musique.

Mais l’ambiance de luxe, c’est aussi, et surtout le service : personnel aux petits soins qui sait répondre à toutes vos demandes, comme par exemple les meilleurs coins de la ville pour un petit dîner sympathique… Ou tout simplement vous apporter une Wii ou une XBox 360 (selon vos envies) accompagnée d’un carton de popcorn tout chaud, si vous préférez une soirée jeu vidéo!

Et puisqu’on parle de choses comestibles, offrons une mention spéciale au petit déjeuner du Naumi qui est tout simplement magique : des produits ultra frais, de haute qualité, comme des salades succulentes, du saumon fumé qui m’a fait craquer dès le matin, , des yaourts « comme chez le paysan », des pâtisseries gourmandes à souhait, ou encore des viennoiseries au niveau d’une pâtisserie parisienne (incroyable en Asie), … On peut même goûter à la tradition jet set du petit déjeuner au Champagne.

Mais attention, le Naumi, c’est aussi un côté fun et décalé, avec de temps en temps des « liquid buffet » au bar de la piscine et d’autres animations festives, ainsi que des « packs » originaux, comme la « Patio Party », avec une suite Patio pour 2 jours et une nuit, une petite cargaison de boissons et des pizzas, pour un maximum de 10 personnes… Le Naumi est jeune et ne se prend pas au sérieux. Enfin un hôtel de luxe qui brise les codes du luxe!

En résumé, le Naumi propose une expérience individualisée et luxueuse, mais dans une ambiance contemporaine décontractée. Son charme unique tient au fait qu’il combine les attributs du luxe avec des chambres sublimes (et une incroyable piscine) tout en brisant les conventions, entre boutique hôtel et palace. Son moto « Your Personal Luxury Hotel » définit bien cette expérience originale.
Bonne nouvelle : le petit groupe Hind qui possède le Naumi vient d’acquérir un nouvel hôtel (pas encore baptisé) qui devrait ouvrir en 2012 dans le quartier ultra trendy de Chinatown.

2 Commentaires

  1. Ah vous étiez au Macraw ce soir ?! On s’est râtés, figurez-vous que je travaille pour une collection de boutique-hôtels qui représente le Naumi en France ! Je ne suis pas encore allée à Singapour, je ne connais le Naumi que par ses photos; on en parlera lors d’une prochaine rencontre.

  2. Le monde est petit… Bienvenue chez diisign, un site où je donne de ma personne pour tester les meilleurs boutique-hôtels, partout dans le monde!!

Trackbacks/Pingbacks

  1. Avis hotel New majestic art hotel Singapour luxe vacances | diisign - [...] vous avais parlé des charmes du Naumi, je vous vois déjà me demander quel hôtel choisir entre Naumi et …

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>