Sélectionner une page


L’un des meilleurs chargeurs sans fil Qi est depuis longtemps le Rällen d’IKEA. Pourquoi l’un des meilleurs? Pas pour la charge rapide qu’il ne supporte pas, mais parce qu’il vous permet de complètement faire disparaître son fil en étant conçu pour être encastré dans un meuble. Mais ça marche bien pour un meuble qu’on peut ou qu’on a envie de percer. Pour tout le reste, ENERQi pourrait désormais changer la donne.

Actuellement en phase de lancement sur Kickstarter, ENERQi est un très gros chargeur Qi que l’on fixe sous une surface. Plus la peine de percer quoi que ce soit, et la fonction de charge est disponible, jusqu’à 40mm d’épaisseur, un record (sauf sur une surface métallique, évidemment). Une version « nano » est aussi proposée, plus compacte, elle fonctionne jusqu’à 15mm, ce qui est déjà pas mal. Le secret réside dans l’utilisation de multiples bobines couplées pour déporter la zone de charge.

Mais même si c’est prometteur, il reste un gros souci : le rendement de l’engin n’est pas donné. On imagine que plus l’objet à charger est proche et meilleur est le rendement, comme tout chargeur à induction, mais c’est un point à vérifier : ce n’est pas parce que ça ne consomme pas grand chose au total qu’on doit se permettre de doubler la consommation, déjà qu’avec un chargeur Qi on est bien moins efficace qu’avec un bon vieux câble, et en plus ce monstre supporte la recharge Qi rapide en 10W.
Autre souci : alors qu’un chargeur Rällen coûte 17€, l’ENERQi est vendu 69$ en précommande (119$ après) et 49$ pour le nano (89$ après), ce qui fait cher pour une bobine d’induction améliorée…

Le Rällen d’IKEA, une merveille