Bang & Olufsen intègre l’assistant Google à ses enceintes mobiles Beosound 1 & 2

Bang & Olufsen intègre l’assistant Google à ses enceintes mobiles Beosound 1 & 2

Voilà une nouvelle qui risque de ne pas plaire à ceux qui trouvent que Google possède trop de leurs données personnelles : Bang&Olufsen vient d’annoncer des Beosound 1 et Beosound 2 mis à jour avec l’intégration de Google Assistant. Ces enceintes mobiles deviennent des chaînes hifi complètes auxquelles il suffit de demander ce qu’on veut écouter pour être servi. Du côté des points positifs : ces deux enceintes offrant un son de haute qualité, vous pouvez désormais disposer d’un système audio à la fois mobile (voire sans fil, le Beosound 1 fonctionnant sur batterie, tandis que le Beosound 2 a besoin d’un câble d’alimentation) et qualitatif complètement piloté à la voix avec Deezer. Cerise sur le gâteau : le multiroom Beolink fait partie de la dotation de base de ces enceintes, vous pouvez donc en disséminer partout chez vous et tout contrôler à la voix, à priori même des enceintes B&O sans micro intégré (elles sont déjà compatibles Beolink et Chromecast depuis quelques années, ça devrait être suffisant pour que l’assistant de Google puisse diffuser la musique de votre choix dans n’importe quelle pièce de votre maison. Grâce aux 5 micros intégrés dans les enceintes, les capacités de compréhension de Google devraient au moins égaler celles des Google Home. Autre ajout par rapport aux Beosound actuels : le panneau de contrôle vous permet toujours de sauter d’un morceau à l’autre et de contrôler le volume, mais il permet aussi, grâce à 4 raccourcis programmables, de lancer des favoris comme des playlists, la météo ou votre agenda. Du côté du négatif, ça donne encore une raison de plus pour Google...
Sonos Beam : la barre de son agnostique

Sonos Beam : la barre de son agnostique

Avec son système audio excellent, mais attaqué de toute part par des enceintes « intelligentes », Sonos devait trouver une solution pour continuer à exister. Et ils ont peut-être trouvé une voie avec Beam, une toute petite barre de son qui pourrait bien être leur cheval de Troie dans votre intérieur, tout simplement parce qu’il s’agit de la première enceinte qui peut à la fois améliorer le son de votre TV, mais aussi servir de relais à Siri, Alexa et Google Assistant, sans avoir à choisir. La Beam, c’est une barre de son minimaliste, l’une des plus compactes du marché, mais connaissant Sonos, elle devrait déjà sonner mieux que 90% des TV Led. Pour faire simple et compact, pas de compatibilité Dolby Atmos, et une seule prise HDMI. Comment faire alors pour relayer le son de vos boîtiers externes si la Beam ne sert pas de hub HDMI? Et bien c’est tout simple, votre TV doit envoyer tout le son qu’elle reçoit via la fonction HDMI ARC (Audio Return Channel). LA plupart des Tv modernes sont compatibles avec cette norme. Mieux, avec Amazon Alexa intégrée, il suffira de dire « Alexa, allume la TV » pour que votre TV s’allume par magie… A condition que votre TV soit compatible avec la fonction HDMI CEC, mais là encore, c’est une norme assez ancienne. Sonos annonce que sa barre de son sera prochainement compatible avec Google Home, l’assistant de Google. Et via Airplay 2, vous pouvez demander à Siri (sur votre iPhone, iPad ou HomePod, c’est moins direct qu’avec les autres assistants mais Apple ne permet pas pour le moment d’intégrer directement Siri à des...
[test] Libratone Zipp CPH : l’enceinte mobile prête pour Airplay 2 seule sur son segment

[test] Libratone Zipp CPH : l’enceinte mobile prête pour Airplay 2 seule sur son segment

Libratone, avant de proposer un casque que j’ai trouvé assez décevant, ce sont des enceintes pour la maison. La gamme comprenait des barres de son et des grosses enceintes transportables (équipées d’une poignée mais à connecter à une prise secteur), elle s’est désormais recentrée sur plus petit, et sûrement sur le coeur du marché : les enceintes portables (sur batteries) Zipp et Zipp Mini. On teste la Zipp en version Copenhagen ou CPH, qui est une Zipp avec une housse en tissu façon feutre. Design La Zipp en est déjà à sa seconde itération. Si le design actuel de ce tube de 12cm de diamètre pour 26cm de haut est plutôt réussi et sobre avec la possibilité de changer la partie en tissu d’un coup de zip, je dois avouer que je préférais l’ancienne version où les prises pouvaient être masquées par la dragonne. Ces prises (jack, charge et USB) se trouvent désormais sur la base de l’engin, à côté du bouton d’allumage qui est le seul bouton physique, tous les contrôles et affichages se faisant par une très agréable surface tactile au sommet de l’enceinte. La finition est correcte avec un plastique de qualité, aucun ajustement hasardeux et un poids qui inspire le respect (plus d’un kilo et demi). J’aurai préféré que la charge se fasse par un connecteur standard (USB type C pour ne pas le citer) plutôt que par une alimentation spécifique qu’on ne sait jamais où mettre, mais ce sera peut-être pour la prochaine génération de Zipp… Le système de changement de housse est assez bien fait, avec le zip à ouvrir et la housse...
[test] Libratone QAdapt On-Ear : l’annulation active de bruit abordable, mais il ne fallait pas oublier le son

[test] Libratone QAdapt On-Ear : l’annulation active de bruit abordable, mais il ne fallait pas oublier le son

Si Libratone n’est pas forcément connu par le commun des mortels, on ne peut pas le reprocher à leur agence de relations presse : à peine ai-je publié un nouveau test de casque (depuis bien longtemps) qu’ils me contactaient pour tester leurs produits audio. Alors alons-y pour un test de leur casque à annulation active de bruit. Design Compact, le QAdapt On-Ear a un look à rebrousse-poil des tendances rétro qui dictent depuis quelques années que les casques se doivent d’être gros avec des morceaux de métal apparents. Les voyageurs apprécieront, les fashion addict iront voir ailleurs. Heureusement, Libratone ne propose pas uniquement la version noire de cet essai et propose un gris et un nude pour un peu sortir du côté gadget pour geek de son style. Malgré un prix contenu, la finition est très correcte avec des voyants dissimulés, un arceau recouvert d’un tissu qualitatif et une prise en main qui sent la robustesse. Finalement seul le matériau plastique des coques d’écouteurs fait cheap avec un rendu quelconque et une couleur quasi bleutée assez peu avenante. On regrettera la prise de charge au format Mini USB alors que le type C se généralise enfin. Performance L’innovation principale du Q-Adapt, c’est son annulation de bruit disposant de plusieurs (quatre) niveaux, ainsi que d’un mode « hush » qui coupe la musique et laisse passer tous les sons externes via les microphones extérieurs. Ca marche plutôt bien, il suffit d’un clic sur le bouton de l’oreillette droite pour changer de mode, et de placer la paume complète sur cette même oreillette pour passer en mode hush. Par contre, je dois avouer...
[test] Beoplay H9i : B&O place la barre encore plus haut

[test] Beoplay H9i : B&O place la barre encore plus haut

Utilisateur quotidien du Beoplay H8, j’ai suivi avec beaucoup d’intérêt le lancement des H8i et H9i, les deux derniers casques de B&O Play. Sur le papier le H8i remplace le H8 (testé et approuvé ici) et le H9i remplace le H9. Mais ça, c’est sur le papier. Et oui, si on regarde dans les détails, le H8i est 100€ moins cher que ne l’était le H8, ce qui semble être un bon signe. Mais en fait, on voit que le H8i descend beaucoup en gamme : plus de contrôles tactiles, remplacés par des boutons, un arceau et des parties physiques qui semblent empruntées au H4 (elles sont spécifiques mais sûrement moins coûteuses que celles du H8/H9i)… Le H8i semble plutôt être un casque supra auriculaire doté d’un système d’annulation de bruit situé entre le H4 et le H8. Si vous êtes habitué aux joies du H8 et que vous voulez évoluer tout en conservant ses petits raffinements, il faudra passer au H9i, et donc au circum auriculaire, ce qui n’a rien de grave sauf si les quelques centimètres en plus vous dérangent en voyage. Car si comme moi vous n’aviez jamais manipulé de H9 parce que vous étiez resté à la taille H8, il faut faire attention : tout a l’air d’être identique entre H8 et H9 (mêmes bras en aluminium, mêmes coques en plastique, mais coussins plus larges), mais même si elles ont exactement la même forme, les pièces du H9 sont plus grandes. Et donc au final l’ensemble du casque est vraiment plus grand que le format H8, ce qui peut commencer à faire encombrant dans un...