[test] Ballintaggart Farm : une expérience hors du commun en plein coeur de l’Ecosse

[test] Ballintaggart Farm : une expérience hors du commun en plein coeur de l’Ecosse

Pendant que je planifiais mon road trip écossais, je suis tombé complètement par hasard sur une ferme qui a ouvert il y a peu ses deux chambres, perdue dans la verdure entre Edimbourgh et Inverness. L’idée de profiter d’une chambre avec aucun vis à vis sur des kilomètres ainsi qu’un dîner en 7 plats m’a conquis. La Ballintaggart Farm est située à Pitlochry, petite bourgade écossaise sans intérêt particulier à part son chocolatier, le Highland Chocolatier, qui est connu mondialement pour avoir reçu le prix de la meilleure truffe. En bon français, je n’ai même pas pris le temps d’aller chez ce chocolatier qui a l’air un peu trop porté sur le marketing… Il faut dire que ses horaires n’étaient pas vraiment compatibles avec les miens. Pour notre séjour, nous avions la chambre 2, qui n’a à priori aucune grande différence avec la chambre 1. Spacieuse, chaleureuse avec une épaisse moquette, et une ambiance toute blanche, elle donne une impression de douceur. Mais c’est la literie qui complète le sentiment de douceur la perfection, avec un confort extrême et des dimensions plus que généreuses. Le point négatif est clairement la salle de bains. C’est bien dommage car elle est visuellement froide, assez petite et sans charme, un peu désuète avec son lavabo et ses petits carreaux à l’ancienne, complètement l’inverse de la chambre, ou de tout le reste à la ferme d’ailleurs. Les produits cosmétiques bio signés Highland Soap Company rehaussent le niveau. Sortez de la chambre et vous découvrirez le salon, un espace convivial où les convives peuvent se retrouver avant ou après le repas, ou pour le...
MAPA préfabrique un hôtel minimaliste en plein vignoble Uruguayen

MAPA préfabrique un hôtel minimaliste en plein vignoble Uruguayen

En France, le préfabriqué a encore une mauvaise image en architecture, mais des réalisations comme celle-ci peuvent faire changer les aprioris. Les architectes de MAPA, une agence d’architecture basée en Uruguay et au Brésil, ont conçu l’hôtel Sacromomte, dont le concept mêle hébergement, terres agricole, architecture et paysage. Le choix de bâtiments préfabriqués s’est imposé par la nature isolée de l’endroit. Les 13 modules d’habitation seront disséminés dans ce paysage vinicole exceptionnel (pour le moment seuls les 4 premiers sont en place). Chacun de ces modules est assemblé pendant 10 semaines dans des ateliers de Montevideo, la capitale, pour être transportés sur place, à 200km. La préfabrication a ici énormément d’avantages, entre l’impact minimal sur l’environnement, la possibilité de fabriquer les modules à la chaîne, ou celle d’obtenir un excellent niveau de qualité qu’il aurait été difficile d’atteindre sur place. Ces modules mélangent habilement des façades en verre traité miroir avec des brise vue en lames de bois, et surtout une face arrière faite de rondins. Les façades se mêlent au final à la perfection au décor naturel, et, cerise sur le gâteau, les toits sont végétalisés, histoire de camoufler au mieux ces suites de 60m2 au confort luxueux. Plus d’informations sur le site de...
Baselworld 2018 : notre sélection de montres accessibles, ou presque.

Baselworld 2018 : notre sélection de montres accessibles, ou presque.

Baselworld 2018, c’est fini. A l’heure où ce salon est boudé par certains horlogers, il faut bien avouer qu’il est toujours l’occasion de s’émerveiller devant la créativité des horlogers suisses, qui pour certains embrassent désormais sans honte la mode du connecté, en la tournant à leur sauce. Frédérique Constant Worldtimer Manufacture Reine des complications pour des grands voyageurs, la fonction worldtimer était pour le moment réservée à des montres très honéreuses, comme chez Jaeger LeCoultre par exemple, qui en a fait une spécialité. Si vous fantasmiez sur ce système permettant de choisir l’heure locale en lisant simplement le chiffre face au nom de la capitale concernée, sachez que Frédéric Constant propose un calibre manufacture Worldtimer dans ce garde temps à un tarif imbattable de 3500€ Dans le même groupe, la fête est à la montre connectée hybride, qui semble être la meilleure solution aux montres connectées asiatiques (et celles « designed in California). Les aiguilles restent, les écrans absents ou très discrets. Frédérique Constant Hybrid Manufacture La plus discrète des montres connectée. Rien ne présage des fonctions connectées (qui restent basiques : tracker d’activité et de sommeil, worldtimer) sur cette montre ultra classique. La nouveauté par rapport aux Horological Smartwatch, c’est que la marque a cette fois-ci empilé un mouvement automatique mécanique et des circuits de montre connectée dans le même boîtier, d’où son nom Hybrid. Plus simple mais beaucoup plus abordable que l’hybride de Ressence, le balancier ne peut pas recharger la partie connectée. Les effets magnétiques de l’électronique sont supprimés par un blindage magnétique interne. Vous conserverez donc toujours l’affichage de l’heure même si vous oubliez de recharger...
[test] Avenue Lodge : Val d’Isère côté luxe, détente et gourmandise

[test] Avenue Lodge : Val d’Isère côté luxe, détente et gourmandise

Il est encore temps de partir au ski… Et pourquoi pas le faire dans les meilleures conditions? Parce que pour nous qui dit ski, dit aussi détente et gastronomie. Alors quand on s’est décidés pour un séjour à Val d’Isère, on a trouvé un cocon de luxe et de détente à la mesure de nos envies : l’hôtel Avenue Lodge. Situé en plein coeur de la station, sur l’avenue Olympique, et à moins d’une centaine de mètres du front de neige, l’hôtel Avenue Lodge bénéficie de ce qu’on peut appeler une excellente situation. Le seul bémol que l’on pourra trouver à l’emplacement est la vue des chambres qui donnent plutôt sur la station que sur les montagnes. Mais de la montagne, vous devriez tout de même en voir toute la journée. A l’intérieur, la décoration ne joue pas les codes du chalet savoyard et on se sent plus dans un appartement citadin que dans une station : à la réception ou dans le bar ou le restaurant, les tons sont noirs ou ébène avec des touches de rouge. Les chambres sont spacieuses, et là encore ce sont les tons sombres qui prédominent : plancher couleur ébène, murs en bois brun foncé ou recouverts de peau de poulain taupe foncé, plaid en fourrure brune… La literie est d’un confort exceptionnel, histoire de reposer votre corps à la perfection après l’avoir malmené pendant une journée de ski. La salle de bains aux dimensions très confortable (disons qu’une salle de bans à l’Avenue Lodge mesure la taille d’un studio 4 couchages en station!) et au carrelage est dotée d’une douche et d’une...
Ressence Type 2 : la montre automatique connectée

Ressence Type 2 : la montre automatique connectée

Quand Ressence sort une montre, on en parle, et pas seulement car une sortie d’un nouveau modèle est déjà un évènement pour cette petite manufacture, mais surtout parce qu’à chaque fois ils placent la barre très haut avec des innovations exclusives, intelligentes et souvent très visuelles. Alors après la Type 1, la Type 3 et la Type 5, voici la type 2. En apparence très proche de ses grandes soeurs, la type 2 cache un système connecté qui a pour unique vocation de régler l’heure via smartphone, et donc de permettre un changement de fuseau horaire automatique, mais surtout de pouvoir disposer de votre belle montre mécanique à la bonne heure, même si vous ne l’avez pas portée depuis des jours, et donc que sa réserve de marche est vide. Ça vous paraît un peu trop simple ? Et bien sachez que ce système connecté est le premier de l’histoire à s’alimenter uniquement via les mouvements du poignet. Et même si la montre est immobile, une dizaine de capteurs solaires sobrement dissimulés derrière autant de micro volets permet de conserver sa charge, les micro-volets (situés autour de l’aiguille de mode) s’ouvrant si besoin comme par magie. Cette Ressence est peut-être la première représentante d’une nouvelle génération de montres connectées assez sobres pour ne plus avoir à les recharger : plus précisément, le système électromécanique ne consomme que 1,8 joules par jour. Pour changer de mode, aucun bouton, et plus de couronne visible : il suffit de taper sur le cadran de la Type 2. Et si tout cela est trop technologique pour vous, vous pouvez vous passer de tout...