[Genève 2017] Le haut de gamme français sur 4 roues, 2 oreilles, et une montre

[Genève 2017] Le haut de gamme français sur 4 roues, 2 oreilles, et une montre

S’il fallait une preuve que l’automobile française se porte bien, on a eu l’occasion de l’avoir au salon de Genève avec la présence de PSA et Renault via deux marques premium : Alpine et DS… Et le détail qui fait plaisir, c’est qu’outre le made in France automobile, c’est aussi le made in France audio haut de gamme qui fait partie de la fête avec une présence hégémonique de Focal. C’est toujours un plaisir de voir renaître une marque mythique, et Renault a particulièrement réussi son coup en ressortant la berlinette A110 dans une superbe version 2017. Compacité, légèreté, performances (4 cylindre essence 1.8 de 250ch)… On dirait que tout y est, avec un superbe habitacle en bonus. On attend de voir tout ça en vrai pour être sûr que la qualité de l’assemblage est au niveau du visuel, mais ça sent très bon. Renault a opté pour l’excellent savoir-faire sonore de Focal avec un système minimaliste de 2 tweeter et 2 woofer/médiums seulement. Chez PSA, c’est le premier vrai SUV qui apparaît chez DS (après une DS4 pas vraiment berline, pas vraiment SUV, pas vraiment coupé…), le DS7 Crossback. Côté ligne, il y a du très bon avec par exemple les optiques avant et arrière particulièrement inspirées (les « diamants » motorisés à l’avant rappelant la DS 19 sont impressionnants pour un véhicule de série), et du moins bon avec un peu trop de chrome à mon goût (mais il en faut beaucoup pour le marché asiatique!) Pour les performances, il n’aura sûrement pas à rougir face à ses confrères d’outre Rhin puisque les motorisations de lancement débutent à 180ch...
[Geneve 2017] Range Rover Velar : il démode tous les SUV

[Geneve 2017] Range Rover Velar : il démode tous les SUV

Le Velar est le prochain SUV de Land Rover. Un SUV qui se crée un nouveau segment chez la marque britannique : plus petit que le Range Rover (Sport), plus grand que l’Evoque. Ce qui est frappant, c’est son traitement au style classique mais extrêmement high tech qui le fait sortir de la masse, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur… A l’extérieur, tout n’est que lignes tendues, à la Range Rover. Mais pour épurer encore la ligne, les poignées de porte se font rétractables (comme sur une Tesla Model S), les jantes sortent directement d’un concept car (22 pouces, attention au budget pneus!), et tout est lissé à l’extrême, comme les phares, affinés au maximum, devant comme derrière. Cerise sur le gâteau, le Cx de 0,32 est exceptionnel pour ce genre d’engins. Mais c’est l’intérieur qui fait entrer dans un nouveau monde : tous les codes du Range Rover sont présents avec cette planche de bord horizontale, mais tout change, avec rien de moins que 3 écrans : les désormais classiques combinés et système multimédia, mais aussi un grand écran tactile de commande sur la console complètement jamais vu, regroupant réglages de climatisation, de sièges et du véhicule (dont le fameux Terrain Response) doté de deux molettes. C’est unique, ça reprend beaucoup des codes vus ces dernières années sur des concept cars, mais ça sera disponible très bientôt pour rouler sur nos routes. Finalement c’est sur la partie mécanique que ce Range futuriste est le plus conservateur : basé sur la plateforme du Jaguar F-Pace, les motorisations font la part belle au bon vieux thermique : 4 cylindres 2 litres...
Mercedes-Benz Style  : sur terre, sur mer et dans les airs

Mercedes-Benz Style : sur terre, sur mer et dans les airs

Suite de notre visite au sein du design Mercedes, avec un pan moins connu de l’activité des designers de la marque à l’étoile : les collaborations Mercedes Benz Style dans l’aménagement intérieur, le mobilier, le luminaire, l’aviation… Tout ce qui n’est pas automobile est aussi un espace d’expression pour les designers de l’étoile. Vous l’aviez peut-être repérée au dernier salon de milan : Ameluna de Artemide sortait directement du bureau de style Mercedes. Cette méduse high tech, bientôt disponible, associe transparence et technologie de pointe dans un style complètement épuré. On commande la luminosité de la « méduse » et la couleur du spot qui la surplombe via une application mobile où les contrôles rappellent ceux de la gestion des couleurs d’ambiance de la toute dernière Classe E. Mais c’est très loin d’être représentatif des territoires d’expression de MB Style : si vous cherchez un appartement à Singapour, vous pourrez trouver une proposition entièrement décorée par le bureau de style à l’étoile : Mercedes Living @ Frazer, avec des objets dessinés pour l’occasion (comme le canapé sur la photo), et toujours un contenu technologique poussé mais dissimulé… Ce n’est pas tout ! Mercedes-Benz Style a aussi imaginé un yacht avec Arrow (un engin que les designers automobiles proposent de plus en plus, NDLR), mais surtout, vous pouvez d’ores et déjà commander (si vous en avez les moyens) un hélicoptère Airbus H145 dont l’intérieur est complètement signé MB Style. Ca ne vous suffit pas ? Il vous reste le luxe ultime : l’avion dont l’intérieur est complètement pensé comme une maison (photo en tête d’article). On ne parle pas d’un jet, mais...
Artya Son of Gears Shams : un squelette rare mais abordable

Artya Son of Gears Shams : un squelette rare mais abordable

On connaissait la manufacture d’Yvan Arpa, Artya, pour ses exhubérantesSon of Gun ou Son of Sound. Mais c’est sur un modèle très sage que se porte toute notre attention, avec une Son of Gears Shams complètement squelettée au positionnement tarifaire raisonnable. Shams, c’est le soleil en arabe, et c’est l’inspiration des ponts qui structurent le squelette de ce calibre swiss made à remontage mécanique affichant 52 heures de réserve de marche. Pièces uniques ou limitées à peu d’exemplaires (99 pour les plus nombreux), on s’attend à un prix inabordable, mais les tarifs débutent à 4400 francs suisses. Plus d’informations sur le site...
Folia par Noé Duchaufour-Lawrance pour Saint Louis : Quand le bois sublime le cristal

Folia par Noé Duchaufour-Lawrance pour Saint Louis : Quand le bois sublime le cristal

La manufacture Saint Louis n’est plus à présenter. Passée maître de la haute cristallerie avec des pièces magistrales qui appartiennent au patrimoine national de la verrerie, la maison a toujours su évoluer, innover et même se réinventer après 400 ans d’existence. C’est à l’occasion du « Off de Maison & Objet » que la cristallerie nous a convié dans sa boutique parisienne du septième arrondissement pour nous faire découvrir sa toute dernière collection baptisée Folia. Il aura fallu 3 années, de recherche, d’inspiration, de création mais aussi de mises au point, d’essais et d’ajustements aux équipes du designer Noé Duchaufour-Lawrance et aux maîtres verriers de la manufacture vosgienne pour que cette nouvelle gamme prenne forme. Fruit des quatre éléments que sont l’eau, l’air, la terre, et le feu, puisés dans la nature, Folia transmet une force et une énergie immédiates déclinées sur 25 pièces : lampe, lampadaire, bout de canapé, pièces de bar, flûtes à champagne, verre à vin et à eau, et miroir. Je donnerai une mention spéciale aux vases et verres de la gamme que j’ai trouvé très réussis dans leurs lignes et proportions, et un coup de cœur pour les lampadaires et photophores. Ces derniers combinent les matières à la fois si différentes et au final si complémentaires que sont le bois et le cristal. La simplicité des formes douces et finement poncées des pièces en bois se mêlent au travail ciselé du cristal. Et que dire de l’éclat si particulier du cristal traversé par la lumière, qu’elle soit artificielle (lampe) ou naturelle (bougie) les usinages creusés au cœur du cristal font danser les formes sur les murs...