diisign, neuf… ans

diisign, neuf… ans

Et non, pas grand chose de neuf sur diisign à part nos petits articles, et surtout un projet de rénovation complète de maison (à part les murs extérieurs, tout change!) mais déjà 9 années d’existence… Merci à nos fidèles de rester fidèles malgré le manque d’activité de ces dernières semaines sur le site, et merci à nos petits nouveau followers, fans et lecteurs d’être...
diisign : 8 ans déjà

diisign : 8 ans déjà

Le chiffre 8 est vénéré par les Chinois, la boule 8 est redoutée au billard… J’espère que l’année des 8 ans de diisign qui a commencé il y a quelques jours sera une année de chance. Ces 8 ans commencent plutôt bien puisque vous êtes particulièrement nombreux à nous lire, et que, comme vous aurez pu le constater si vous nous suivez de près, l’équipe compte actuellement un nouveau membre, ou plutôt une nouvelle rédactrice de charme en la personne de Titoue (à qui l’on doit pour le moment la visite de l’hôtel Gaston ou celle de l’exposition Kyoto Contemporary). On ne vous remerciera jamais assez de nous lire et de nous commenter, pour faire avec nous de diisign.com un site à part. Ce qui est sûr c’est que je ne m’attendais pas il y a 8 ans que mon petit site tiendrait aussi...
[concours] King Dagobert et diisign pensent à vos fesses!

[concours] King Dagobert et diisign pensent à vos fesses!

On vous avait dit qu’on appréciait les boxers King Dagobert, et puisque King Dagobert semble apprécier diisign, ils ont décidé d’offrir un lot de deux boxers ou shortys (ah oui, le shorty, c’est la nouveauté : les femmes aussi ont le droit au meilleur pour leurs petites fesses) à un de nos lecteurs les plus créatifs ! On vous rappelle pourquoi les boxers King Dagobert sont tops : – Ils sont beaux dans leurs multiples couleurs chatoyantes (11 exactement pour les hommes et 8 pour les femmes), – L’entreprise est française avec un nom qui fait rire, – Tout est fabriqué pas trop loin : au Portugal. Donc dans le respect des normes européennes, – Le design est bien pensé : les instructions de lavage sont imprimées à l’intérieur de chaque pièce directement sur le textile. Quant à l’étiquette avec le logo de King Dagobert, on la trouve à l’extérieur du boxer sur le dos, donc elle ne va pas vous gratter… Si vous voulez vérifier par vous-même que vous vous sentez mieux dans un boxer/shorty King Dagobert, on vous en offre donc un lot de deux, aux couleurs de votre choix. Comment faire pour gagner? Rien de plus simple (sur le papier), il vous suffit de faire une photo, mais pas n’importe laquelle : une photo de l’endroit le plus improbable, incroyable et étonnant où vous pourrez positionner l’un de vos dessous. Mais attention, King Dagobert me chuchote à l’oreille qu’il ne vaudrait mieux pas mettre en danger votre vie ou celle d’autrui pour réaliser cette photo, donc soyez créatifs, mais soyez prudents ! Votre chef d’œuvre présentant...
Neo Retro Mostro : la moto par diisign

Neo Retro Mostro : la moto par diisign

Comme promis, nous revenons vous présenter notre Néo Rétro Mostro, initiée l’année dernière pour célébrer les 20 ans du Monster Ducati, nous l’avions dévoilé pour les fêtes (diisign.com). Nous vous présentons les photos définitives et la vidéo de la moto en dynamique pour que vous ressentiez au plus près l’émotion qui se dégage de ce 2 roues. La presse spécialisée a déjà communiqué sur notre Néo Rétro Mostro (Café Racer n° 69) ce qui nous réjouit de la part d’un magazine de qualité dévoué à la moto de style. La ligne directrice du projet était de rendre hommage au modèle de la Marque en magnifiant la moto autour des codes historiques du Monster. Apporter un souffle contemporain à cette muse italienne tout en conservant son ADN. La base utilisée est un Monster 800S2R millésime 2005 dernière évolution d’une lignée apparue en 1993. La recette utilisée est simple, on supprime tous les appendices non indispensables, on met à nu le cadre treillis, on conserve les éléments clés de carrosserie (réservoir et capot de selle) et on modifie en profondeur les parties avant et arrière pour interpréter et exacerber l’agressivité du Monster. Ainsi en installant des demi-guidons placés sous le té de fourche supérieur je voulais abaisser la ligne avant mais conserver l’identité visuelle initiale en utilisant un phare rond mais plus moderne à glace lisse. Ensuite s’est posée la question du combiné d’instruments que je voulais le plus discret possible. En optant pour un compteur digital incroyablement compact (hauteur d’une pièce d’un euro !) le poste de conduite s’est dégagé au profit des commandes essentielles placées sur les guidons. L’abaissement...
diisign.com  3.0

diisign.com 3.0

Après plusieurs semaines d’essais de différentes idées d’interface pour diisign, voici enfin une toute nouvelle interface pour diisign.com Vous pourrez le constater, le mot d’ordre est pureté : les articles, rien que les articles, avec des photos en grand format (pour le format, j’ai encore du code à changer, beaucoup d’images restent trop petites…). Le reste de la navigation passe par une unique et discrète barre latérale, qui disparaît selon votre taille et orientation d’écran, complétée par la barre de navigation en bas de site. Le site est enfin 100% responsive design, c’est à dire qu’il fonctionne de façon optimale quelle que soit la taille de votre écran, du plus petit des smartphones au plus grand des ordinateurs, en passant par toutes les tailles imaginables de tablettes, de phablettes, et de tout ce qui pourra venir. Exit donc le mode smartphone différent du mode standard, l’interface est souple et suit vos usages. Tout n’est pas encore fini et ça se voit, maintenant que le gros du contenant est prêt, on va chercher à améliorer les détails par petites touches pour rendre la navigation sur diisign encore plus simple, dynamique et agréable. J’espère que vous apprécierez cette nouvelle interface, seulement la troisième version majeure en 7 ans! Et si vous avez des doléances, des demandes ou n’importe quel commentaire, n’hésitez pas à profiter des commentaires de cet article pour vous exprimer, c’est le moment ou...