[CES 2016] Le salon du high tech ou la foire aux objets connectés

[CES 2016] Le salon du high tech ou la foire aux objets connectés

Après les TV, les ordinateurs et les téléphones, le CES devient désormais la foire à l’objet connecté, du bracelet trackeur d’activité à la smartwatch, en passant par les idées les plus originales et aussi les plus stupides. Petite revue des choses marquantes cette année, avec une mention spéciale pour la France qui semble être une terre particulièrement fertile pour ces objets. On commence par Withings qui a commencé le salon avec un innovant thermomètre (nommé Thermo) mesurant très précisément la température temporale grâce à 16 capteurs infrarouges et 4000 mesures réalisées en 2 secondes. On retiendra le design très réussi, le fonctionnement non intrusif pour une mesure précise, ce qui devrait être un vrai plus pour prendre la température des plus petits enfants. Il fonctionne sur piles qui devraient tenir plusieurs années, bon point. L’aspect connecté est un peu gadget, mais bon, vos prises de température s’ajoutent à votre profil complet dans l’application Health Mate, ce qui permettra à terme d’envoyer des rapports très complets à votre médecin. Un peu cher (99,95€) mais ça les vaut si ça évite des crises avec votre progéniture, non ? Ensuite, le français a présenté un nouveau capteur d’activité Go, moins sexy que leurs montres, plus ludique et utilisant un écran e-ink, comme la montre Pebble. La nouveauté c’est que ce gadget pas cher est sensé détecter automatiquement l’activité que vous pratiquez, un vrai plus par rapport aux bracelets auxquels il faut tout expliquer. 69,95€. Netatmo, l’autre français qui monte, devient le spécialiste de la caméra, avec un nouveau modèle dédié à l’extérieur: la Présence. Son design un peu massif s’excuse par la...