[test] AlpinerX : les aventuriers ont leur montre connectée

[test] AlpinerX : les aventuriers ont leur montre connectée

On vous en avais parlé à l’occasion de Baselworld et de leur campagne Kickstarter qui a atteint des sommets de précommandes, et bien avant même sa disponibilité pour les premiers clients, on vous propose un test de cette montre connectée différente… Dans une version prototype. Design Elle est plutôt grande cette montre (45mm, soit à peu près ce qui se fait de plus grand comme diamètre dans l’horlogerie), et plutôt voyante dans ma version bleue dotée d’une rose des vents contrastée en blanc sur sa lunette. Elle ne passera donc pas sous toutes vos chemises, mais c’est commun pour une montre typée aventure. Ce qui surprends par contre, c’est son poids. Avec une centaine de grammes bracelet caoutchouc compris, c’est vraiment une montre légère à porter, plutôt appréciable quand vous portez déjà un lourd sac à dos pour vos expéditions, ou pour la vie de tous les jours. Ce poids record, elle le doit à son boîtier en fibre de verre, un matériau bien connu plutôt résistant et très léger. Revers de la médaille : la finition du boîtier fait au final très plastique, pas au niveau du prix demandé, surtout avec le bracelet élastomère. Pour le reste, je vous ai déjà présenté la montre dans mon précédent article : elle fait appel à des codes classiques voire rétro, avec deux aiguilles et un afficheur LCD rétroéclairé à segments de deux lignes à six heures. Il est constamment actif sur la dernière fonction sélectionnée, et s’allume (pendant une durée réglable) en cas d’appui sur le bouton central. Ajoutons que cette montre est dotée d’aiguilles, d’index et des marques de...
Sonos Beam : la barre de son agnostique

Sonos Beam : la barre de son agnostique

Avec son système audio excellent, mais attaqué de toute part par des enceintes « intelligentes », Sonos devait trouver une solution pour continuer à exister. Et ils ont peut-être trouvé une voie avec Beam, une toute petite barre de son qui pourrait bien être leur cheval de Troie dans votre intérieur, tout simplement parce qu’il s’agit de la première enceinte qui peut à la fois améliorer le son de votre TV, mais aussi servir de relais à Siri, Alexa et Google Assistant, sans avoir à choisir. La Beam, c’est une barre de son minimaliste, l’une des plus compactes du marché, mais connaissant Sonos, elle devrait déjà sonner mieux que 90% des TV Led. Pour faire simple et compact, pas de compatibilité Dolby Atmos, et une seule prise HDMI. Comment faire alors pour relayer le son de vos boîtiers externes si la Beam ne sert pas de hub HDMI? Et bien c’est tout simple, votre TV doit envoyer tout le son qu’elle reçoit via la fonction HDMI ARC (Audio Return Channel). LA plupart des Tv modernes sont compatibles avec cette norme. Mieux, avec Amazon Alexa intégrée, il suffira de dire « Alexa, allume la TV » pour que votre TV s’allume par magie… A condition que votre TV soit compatible avec la fonction HDMI CEC, mais là encore, c’est une norme assez ancienne. Sonos annonce que sa barre de son sera prochainement compatible avec Google Home, l’assistant de Google. Et via Airplay 2, vous pouvez demander à Siri (sur votre iPhone, iPad ou HomePod, c’est moins direct qu’avec les autres assistants mais Apple ne permet pas pour le moment d’intégrer directement Siri à des...
[test] Citroën e-Mehari Styled by Courrèges : la e-Mehari s’habille

[test] Citroën e-Mehari Styled by Courrèges : la e-Mehari s’habille

Vous avez déjà tout? Il vous faut un engin pour vous déplacer entre votre maison de campagne et la plage? La e-Mehari est sûrement l’engin électrique le plus atypique du paysage automobile. Mais avec son toit rigide amovible inauguré dans cette version Courrèges, elle gagne un soupçon de polyvalence bienvenu. Design La e-Méhari, c’est une voiture cubique aux coins arrondis, réminiscence de la Méhari des années 70, mais en plus haut sur pattes, en plus large, en plus lourd et en électrique. Une version digne de 2018 en somme. Vous pouvez admirer la différence de gabarit entre les deux engins sur la photo ci-dessous (merci à Franck au passage qui a bien voulu se prêter au jeu!). Chose étonnante, cette e-Méhari ne possède pas de plip pour accéder à bord, mais un système de badge NFC à placer dans le coin du pare brise… vous l’aurez compris, l’engin reprend les bases techniques de la Bluecar de Bolloré, une voiture conçue pour le car sharing. Vous pensez qu’on jour il sera possible d’accéder et de démarrer la voiture avec une clé partagée sur téléphone portable? Oubliez, car si l’accès se fait par NFC, le démarrage s’opère via une bonne vieille clé bien rustique. Contre toute attente, j’ai eu un petit coup de cœur sur le design d’un élément : les poignées de porte sont très bien pensées. Plutôt qu’un gros morceau de plastique cheap dépassant de la carrosserie, elles sont creusées dans les portes, larges et pratiques, et la sensation au toucher est très bonne puisque on ne touche que du bout des doigts un bouton plastique, alors qu’on saisit...
[test] Libratone Zipp CPH : l’enceinte mobile prête pour Airplay 2 seule sur son segment

[test] Libratone Zipp CPH : l’enceinte mobile prête pour Airplay 2 seule sur son segment

Libratone, avant de proposer un casque que j’ai trouvé assez décevant, ce sont des enceintes pour la maison. La gamme comprenait des barres de son et des grosses enceintes transportables (équipées d’une poignée mais à connecter à une prise secteur), elle s’est désormais recentrée sur plus petit, et sûrement sur le coeur du marché : les enceintes portables (sur batteries) Zipp et Zipp Mini. On teste la Zipp en version Copenhagen ou CPH, qui est une Zipp avec une housse en tissu façon feutre. Design La Zipp en est déjà à sa seconde itération. Si le design actuel de ce tube de 12cm de diamètre pour 26cm de haut est plutôt réussi et sobre avec la possibilité de changer la partie en tissu d’un coup de zip, je dois avouer que je préférais l’ancienne version où les prises pouvaient être masquées par la dragonne. Ces prises (jack, charge et USB) se trouvent désormais sur la base de l’engin, à côté du bouton d’allumage qui est le seul bouton physique, tous les contrôles et affichages se faisant par une très agréable surface tactile au sommet de l’enceinte. La finition est correcte avec un plastique de qualité, aucun ajustement hasardeux et un poids qui inspire le respect (plus d’un kilo et demi). J’aurai préféré que la charge se fasse par un connecteur standard (USB type C pour ne pas le citer) plutôt que par une alimentation spécifique qu’on ne sait jamais où mettre, mais ce sera peut-être pour la prochaine génération de Zipp… Le système de changement de housse est assez bien fait, avec le zip à ouvrir et la housse...
[test] Libratone QAdapt On-Ear : l’annulation active de bruit abordable, mais il ne fallait pas oublier le son

[test] Libratone QAdapt On-Ear : l’annulation active de bruit abordable, mais il ne fallait pas oublier le son

Si Libratone n’est pas forcément connu par le commun des mortels, on ne peut pas le reprocher à leur agence de relations presse : à peine ai-je publié un nouveau test de casque (depuis bien longtemps) qu’ils me contactaient pour tester leurs produits audio. Alors alons-y pour un test de leur casque à annulation active de bruit. Design Compact, le QAdapt On-Ear a un look à rebrousse-poil des tendances rétro qui dictent depuis quelques années que les casques se doivent d’être gros avec des morceaux de métal apparents. Les voyageurs apprécieront, les fashion addict iront voir ailleurs. Heureusement, Libratone ne propose pas uniquement la version noire de cet essai et propose un gris et un nude pour un peu sortir du côté gadget pour geek de son style. Malgré un prix contenu, la finition est très correcte avec des voyants dissimulés, un arceau recouvert d’un tissu qualitatif et une prise en main qui sent la robustesse. Finalement seul le matériau plastique des coques d’écouteurs fait cheap avec un rendu quelconque et une couleur quasi bleutée assez peu avenante. On regrettera la prise de charge au format Mini USB alors que le type C se généralise enfin. Performance L’innovation principale du Q-Adapt, c’est son annulation de bruit disposant de plusieurs (quatre) niveaux, ainsi que d’un mode « hush » qui coupe la musique et laisse passer tous les sons externes via les microphones extérieurs. Ca marche plutôt bien, il suffit d’un clic sur le bouton de l’oreillette droite pour changer de mode, et de placer la paume complète sur cette même oreillette pour passer en mode hush. Par contre, je dois avouer...