Une journée pour réaliser mon shooting brake Kodo au coeur de Mazda Design Europe

Une journée pour réaliser mon shooting brake Kodo au coeur de Mazda Design Europe

Commencer sa journée en étant conduit en MX-5 RF par Kevin Rice, le directeur du design européen de Mazda, ce n’est pas le genre de choses qui arrivent souvent. Et ce n’était que le début d’une passionnante aventure au sein du design Mazda, où j’ai eu l’occasion de travailler avec les designers maison au style du véhicule de mon choix. Un seul mot d’ordre : qu’il respecte la philosophie Kodo. Mais avant de passer à la pratique, un peu de théorie : Kevin Rice a commencé à expliquer à notre petit groupe son processus de travail, avec à nos côtés le concept Koeru, qui préfigurait le nouveau CX-5 (essayé ici), ainsi que les différents « produits dérivés » générés par des artistes qui se sont appropriés la philosophie du design Kodo, autrement dit « l’âme du mouvement ». Ces objets, vous aviez pu les découvrir sur diisign lors de leur présentation à Milan en 2015. ici, la différence, c’est que tout commence par une sculpture   Mais pour en revenir au processus de design, et même si j’ai déjà pu fréquenter plusieurs bureaux de style (chez un constructeur étoilé par exemple), Mazda ne fait comme d’habitude pas les choses comme les autres. Oui, il y a du croquis, de la modélisation numérique, de la maquette clay, et tout ce que vous pouvez attendre d’un bureau de style digne de ce nom. Mais ici, la différence, c’est que tout commence par une sculpture. Avant même le croquis, les designers expriment leur vision du style Kodo pour la silhouette souhaitée (par exemple un SUV Kodo pour le CX-5 pour la sculpture photographiée ici), à partir...
[test] Pixter, les objectifs interchangeables (français) pour tous les téléphones

[test] Pixter, les objectifs interchangeables (français) pour tous les téléphones

J’avais toujours été attiré par certaines coques ou modules permettant de modifier l’angle de vue de mon téléphone, mais je n’ai jamais sauté le pas car ces systèmes étaient en général tailles sur mesure pour un unique téléphone, alors que j’aurai voulu les garder sur plusieurs générations de mobiles. Pixter, une startup française, a peut être trouvé la bonne solution avec son kit pro, que j’ai pu tester. Le système Pixter : simple comme une pince à linge Pas de coque, pas de système dessiné pour un téléphone particulier, Pixter est tout ce qu’il y a de plus universel tant que votre téléphone dispose d’un objectif de diamètre raisonnable : une grosse pince s’agrippe sur votre téléphone, supportant l’objectif. Libre à vous de sortir avec plusieurs objectifs et une pince, ou de laisser les objectifs sur leur pince, un kit se composant toujours d’un objectif avec ses caches, d’une pince, et d’une sacoche de transport. Etrangement, Pixter a développé deux pinces à linge différentes : une standard et une pro : la première est toute simple, tandis que la pro possède un patin plat antidérapant sur la face opposée à l’objectif. Pour ce qui est du positionnement de l’objectif sur votre téléphone, la meilleure solution que j’ai trouvé est de le faire à l’oeil, en vérifiant le parfait centrage de votre appareil photo au centre de la lentille Pixter. Vous pouvez à l’inverse allumer la fonction appareil photo et bouger doucement la lentille Pixter jusqu’à ce que l’image soit nette et sans coins flous ou sombres, mais après quelques semaines de test, je préfère largement commencer par la solution...
Briston Clubmaster Diver : une montre qui va bien pour cet été

Briston Clubmaster Diver : une montre qui va bien pour cet été

Pour faire suite à mes quelques tests de montres sportives estivales (Withings/nokia ou AVI-8), petite info du côté de chez Briston. La marque au look rétro mi rond mi carré m’avait tapé dans l’oeil depuis longtemps, mais leur gamme avait pour moi un gros défaut, corrigé cette saison. Le gros défaut des Briston, malgré leur forme coussin aguicheuse et leur finition rétro, c’était le fait qu’elles soient toutes équipées d’un mouvement à quartz. Et si je tolère les batteries sur des montres connectées, j’ai divorcé de la pile au poignet depuis de longues années. J’avais donc hésité pour la Briston « phantom » en édition limitée Colette, mais finalement non. Mais le défaut est réglé cette année sur la Clubmaster Diver : la gamme entière est équipée en mouvements automatiques. Une couronne interne bidirectionnelle apparaît, pour la fonction plongée, et le boîtier double son étanchéité par rapport aux précédents modèles (200m/20ATM). Grande seconde et date à 3h. Les amateurs de chronos passeront leur chemin pour le moment. Ne reste plus qu’à choisir l’iconique boîtier, paré pour l’occasion deux deux couronnes à 2 et 4 heures, en acétate de cellulose « écaille de tortue », pour jouer l’originalité Briston jusqu’au bout, ou en version plus sobre acier brossé, ou acier poli. Pour le bracelet, le cuir vintage, le silicone ou le très tendance nylon façon NATO permettront de varier les looks. Côté prix, ils restent serrés : de 480 (boitier acétate) à 520€ (boîtier acier poli) en passant par 500€ (boitier acier brossé). Parfait pour les sorties en mer : une Briston, un maillot, et vous êtes habillé pour l’été. Toute la collection sur...
[test] Mazda CX-5 2017 : une vraie montée en gamme mais des touches de conservatisme risquées

[test] Mazda CX-5 2017 : une vraie montée en gamme mais des touches de conservatisme risquées

Quand la très sympathique équipe de Mazda invite à tester son dernier né dans une des plus belles régions du monde (la mienne), l’Alsace, difficile de refuser. C’est donc entre Strasbourg et Mulhouse, en passant par la Forêt Noire, que j’ai pu tester le dernier né de la firme japonaise. Design extérieur Dans son allure générale, le CX-5 ne change pas radicalement. Il conserve les lignes de force qui ont fait le succès de son ainé, à tel point qu’on pourrait presque prendre ce nouveau modèle comme un gros restylage, surtout pour la partie arrière, assez classique désormais chez Mazda. A l’avant, l’évolution est plus franche avec une énorme calandre (ceux qui sont blasés de ce mouvement stylistique initié par Audi en seront pour leurs frais) et des optiques particulièrement effilées (qui lui donnent un regard plus sérieux, moins gentil), grâce à une dotation full led dès l’entrée de gamme. Le rendu est moderne, la patte stylistique Kodo est clairement là, ce qui fait qu’on reconnaît directement la Mazda, mais finalement il n’y a plus d’effet wahou comme on pouvait en avoir à la sortie du CX-3, le style du nouveau CX-5 reprenant en plus grand les évolutions déjà vues sur le plus petit modèle. Est-ce dommage ? Pas vraiment, car la ligne est moderne, elle a du caractère et sa sobriété devrait lui permettre de bien vieillir. Design intérieur A l’intérieur, tout est neuf, mais on s’y retrouve très vite si on a déjà mis les pieds dans un CX-3 par exemple : le système de navigation et d’infodivertissement reste identique par rapport aux dernières créations de la...
Banc Frais : Jean Couvreur rafraîchit les espaces publics

Banc Frais : Jean Couvreur rafraîchit les espaces publics

Présenté lors du Festival Lyon City Demain, le banc monolithique en béton imaginé par Jean Couvreur et construit par la société GCC est une solution intelligente aux journées de fortes chaleur en milieu urbain. Grâce à sa porosité, le bloc de béton blanc recueille l’eau de la pompe manuelle et apporte de la fraicheur à l’ensemble. L’évaporation de l’eau stagnante permet de faire durer cet effet de fraicheur. Un moyen simple de proposer un point frais dans nos villes en période de...