[test] C3 Aircross : Citroën est de retour

[test] C3 Aircross : Citroën est de retour

Le marché des SUV compacts est l’un des plus dynamiques du moment (80% des véhicules vendus du segment sont des SUV, et ça progresse encore!), alors pas étonnant que Citroën remplace son C3 Picasso par un petit SUV, en lui apportant la touche unique de la marque dans sa version 2017 « Inspired by you », en limitant les fausses notes. Essai sur les superbes routes de Corse. Design Avec sa frimousse désormais typique de Citroën, ses rondeurs, sa vitre de custode habillée d’une persienne (optionnelle, hommage lointain au montant C de la BX), ses touches de couleur contrastées (optionnelles), le C3 Aircross sort clairement du lot. Il ne plaira pas à tout le monde, mais son aspect rondouillard sans arrêtes vives, ses formes qui inspirent la robustesse sans agressivité devraient plaire à ceux qui cherchent une automobile sympathique plutôt qu’un SUV écrase-piéton. Et si vous avez peur des associations de coloris trop flashy présentées dans les pubs Citroën, regardez la version que j’ai essayée : c’est du bi-tonLes amateurs regretteront que le petit SUV ne reprenne pas les Airbumps qui dynamisaient beaucoup le profil du véhicule, qui paraît du coup très (trop ?) massif sur le modèle de série. A l’intérieur, on retrouve les codes inaugurés par le C4 Cactus et adaptés à la sauce C3 : planche de bord horizontale, écran tactile façon tablette, ou encore éléments spécifiques qui viennent renforcer la robustesse que se doit d’incarner un SUV, comme les aérateurs latéraux carrés empilés en vertical ou le cerclage du combiné qui devient un peu plus carré. La sellerie façon canapé aux touches de couleur vive sur certains...
[IAA 17] Quand l’Allemagne se met à l’électrique et que BMW fait la pub de Tesla.

[IAA 17] Quand l’Allemagne se met à l’électrique et que BMW fait la pub de Tesla.

Le salon de Francfort bat son plein et l’événement majeur à retenir c’est que les annonces sur des véhicules électriques concrets se font très nombreuses, autant voire plus que les nouveautés thermiques. Tous les constructeurs s’y mettent désormais, question de survie dans un pays marqué par le Dieselgate. Parmi les propositions intéressantes, il y a l’abandon par Smart de la motorisation thermique d’ici 2020. Enfin (je vous rappelle que la Smart électrique est la meilleure Smart) ! Mais il y a aussi leur proposition de véhicule urbain Vision EQ (ci-dessus, une bulle, assez moche, une proposition qui pourrait être sortie des années 90), sans pédales ni volant, où la Smart ne serait plus une voiture à acheter, mais un service de déplacement à la carte, façon Uber mais sans conducteur. Une solution idéale pour réduire le nombre de voitures dans les centres urbains sans prendre trop d’espace. Il y a aussi le développement d’une offre électrique complète chez VW, mais ça on s’y attendait : le passage à l’électrique est leur solution pour sortir de leur enlisement dans l’affaire des Diesel truqués. Pour l’IAA, c’était le SUV ID Crozz (ci-dessus) qui remplaçait l’ID Buzz de l’année dernière. Mais on attend toujours les modèles de série de cette fameuse gamme ID. Mercedes suit une stratégie proche avec sa gamme EQ, où les modèles semblent se placer en doubles électriques de la gamme thermique actuelle, en plus épuré. Le concept EQ A étant clairement le frère jumeau de la prochaine Classe A thermique. Chez Audi, c’est le côté autonome qui est le plus mis en avant des modèles, puisque le concept...
Prototype 9 : Infiniti s’invente un (superbe) passé pour Pebble Beach

Prototype 9 : Infiniti s’invente un (superbe) passé pour Pebble Beach

Les marques de luxe se légitiment en général par un passé riche. Infiniti étant une marque de luxe contemporaine fondée de toute pièces il y a un peu plus de 30 ans, vous ne trouverez pas de belles endormies des années 40 de la marque abandonnées dans une grange. Qu’importe, puisque la marque japonaise a décidé de s’imaginer un passé avec une voiture aux lignes complètement rétro associées à une motorisation électrique moderne : celle de la nouvelle Leaf. “Tout a commencé comme un songe. Que se passerait-il si nous trouvions à l’extrême Sud du Japon, une voiture enfouie dans une grange et cachée de tous depuis 70 ans ? Que se passerait-il si nous trouvions à l’intérieur, les germes de notre passion plantés lors de notre premier Grand Prix japonais, mais aussi la puissance et l’élégance qui définissent l’ADN d’Infiniti aujourd’hui ? A quoi ressemblerait cette découverte ? ”, résume Alfonso Albaisa, Senior Vice President, Global Design. Si la motorisation est très moderne, la carrosserie de son côté est des plus classique puisqu’elle a été martelée à la main par des artisans spécialisés. Dommage que ce ne soit qu’un concept, sinon cette Infiniti aurait pris la place de la Morgan EV3 dans ma wishlist néo Rétro électrique. A ranger hélas du côté de la Mini Superleggera dans la liste des concepts cars qui ne verront pas le...
Une journée pour réaliser mon shooting brake Kodo au coeur de Mazda Design Europe

Une journée pour réaliser mon shooting brake Kodo au coeur de Mazda Design Europe

Commencer sa journée en étant conduit en MX-5 RF par Kevin Rice, le directeur du design européen de Mazda, ce n’est pas le genre de choses qui arrivent souvent. Et ce n’était que le début d’une passionnante aventure au sein du design Mazda, où j’ai eu l’occasion de travailler avec les designers maison au style du véhicule de mon choix. Un seul mot d’ordre : qu’il respecte la philosophie Kodo. Mais avant de passer à la pratique, un peu de théorie : Kevin Rice a commencé à expliquer à notre petit groupe son processus de travail, avec à nos côtés le concept Koeru, qui préfigurait le nouveau CX-5 (essayé ici), ainsi que les différents « produits dérivés » générés par des artistes qui se sont appropriés la philosophie du design Kodo, autrement dit « l’âme du mouvement ». Ces objets, vous aviez pu les découvrir sur diisign lors de leur présentation à Milan en 2015. ici, la différence, c’est que tout commence par une sculpture   Mais pour en revenir au processus de design, et même si j’ai déjà pu fréquenter plusieurs bureaux de style (chez un constructeur étoilé par exemple), Mazda ne fait comme d’habitude pas les choses comme les autres. Oui, il y a du croquis, de la modélisation numérique, de la maquette clay, et tout ce que vous pouvez attendre d’un bureau de style digne de ce nom. Mais ici, la différence, c’est que tout commence par une sculpture. Avant même le croquis, les designers expriment leur vision du style Kodo pour la silhouette souhaitée (par exemple un SUV Kodo pour le CX-5 pour la sculpture photographiée ici), à partir...
[test] Mazda CX-5 2017 : une vraie montée en gamme mais des touches de conservatisme risquées

[test] Mazda CX-5 2017 : une vraie montée en gamme mais des touches de conservatisme risquées

Quand la très sympathique équipe de Mazda invite à tester son dernier né dans une des plus belles régions du monde (la mienne), l’Alsace, difficile de refuser. C’est donc entre Strasbourg et Mulhouse, en passant par la Forêt Noire, que j’ai pu tester le dernier né de la firme japonaise. Design extérieur Dans son allure générale, le CX-5 ne change pas radicalement. Il conserve les lignes de force qui ont fait le succès de son ainé, à tel point qu’on pourrait presque prendre ce nouveau modèle comme un gros restylage, surtout pour la partie arrière, assez classique désormais chez Mazda. A l’avant, l’évolution est plus franche avec une énorme calandre (ceux qui sont blasés de ce mouvement stylistique initié par Audi en seront pour leurs frais) et des optiques particulièrement effilées (qui lui donnent un regard plus sérieux, moins gentil), grâce à une dotation full led dès l’entrée de gamme. Le rendu est moderne, la patte stylistique Kodo est clairement là, ce qui fait qu’on reconnaît directement la Mazda, mais finalement il n’y a plus d’effet wahou comme on pouvait en avoir à la sortie du CX-3, le style du nouveau CX-5 reprenant en plus grand les évolutions déjà vues sur le plus petit modèle. Est-ce dommage ? Pas vraiment, car la ligne est moderne, elle a du caractère et sa sobriété devrait lui permettre de bien vieillir. Design intérieur A l’intérieur, tout est neuf, mais on s’y retrouve très vite si on a déjà mis les pieds dans un CX-3 par exemple : le système de navigation et d’infodivertissement reste identique par rapport aux dernières créations de la...