Nikon et Canon viennent de creuser la tombe du reflex en sortant leurs hybrides full frame

nikon-z7-24-70mm-profil-face
Il faut bien se l’avouer, recourir à un miroir motorisé et un gros prisme, un système mécaniquement compliqué et encombrant, rien que pour offrir une visée confortable à un appareil photo, c’est complètement anachronique. Le marché des hybrides, qui s’apparentent à des reflex dont on aurait remplacé cet archaïque système par un viseur électronique vient de s’enrichir de deux nouveaux systèmes full frame signés par les deux plus gros vendeurs de reflex, Canon et Nikon.

eos-r-rf24-105-top-hiRes
Avec ses Z6 et Z7, Nikon a ouvert le bal : nouvelle monture d’objectif (indispensable car le capteur est désormais plus proche de la monture : 16mm entre l’arrière de l’objectif et le capteur) plus large (55mm pour Nikon) qui permet enfin un autofocus sur toute la surface du capteur (les montures des reflex Canon et Nikon ont été conçues à une époque où l’autofocus n’existait pas!) et conception qui ne va pas déstabiliser les possesseurs de reflex avec une ergonomie très proche. Canon vient de répliquer avec un EOS R à la conception particulièrement proche : look de reflex et nouvelle monture d’objectif plus large (54mm de diamètre, 20mm entre l’arrière de l’objectif et le capteur). En résumé, ces nouvelles plateformes offrent la possibilité de développer des optiques qu’il était impossible d’imaginer sur reflex (Nikon a déjà annoncé un 58mm à f/0,95. Intéressant pour la performance, sûrement hors de prix en pratique).
nikon-Z6-Z7-capot-superieur-commandes-ecran-superieur
Sony n’est désormais plus seul à offrir un reflex full frame, et vu les prix et les limitations de sa gamme optique, il peut commencer à craindre l’arrivée des deux géants de la photo.
En parlant d’optique, des bagues d’adaptation pour les larges gammes d’objectifs pour reflex des deux constructeurs sont évidemment de la partie que ce soit chez Canon ou Nikon, avec en bonus une innovante bague offrant un support pour filtre polarisant chez Canon.
eos-r-back-hiRes
Là où Nikon et Canon divergent c’est sur des choix techniques comme la stabilisation du capteur chez Nikon et pas chez Canon, le format de carte qui reste SD chez Canon (pourquoi changer?) et passe au XQD chez Nikon (Pourquoi? POURQUOI!!) mais avec pour tout le monde un seul emplacement mémoire. Côté ergonomie, on regrettera l’absence d’un écran orientable chez Nikon, heureusement présent chez Canon. Et a priori Canon remporte la palme de l’ergonomie avec plusieurs boutons configurables dont une nouvelle bande tactile, alors que Nikon semble hélas avoir conservé un système de menus complexe.
nikon-Z6-Z7-face-arriere-ecran-dos
Il reste tout de même deux talons d’Achille à tous les hybrides : les viseurs électroniques n’offrent toujours pas le confort de visée d’un reflex. Mais il faut bien dire que 80% du temps, ils font largement l’affaire. L’autre souci c’est leur autonomie bien en deça de celle d’un bon vieux reflex, et ça c’est plus handicapant, mais ça reste gérable avec plusieurs batteries.
Alors faut-il tout changer? Pas vraiment : les appareils ont beau être plus compacts, plus modernes, plus tout-ce-que-vous-voudrez, les premières optiques sorties prouvent que les hybrides plein format ne permettent pas de gain incroyable en compacité ou en poids sur l’objectif. C’est plus compact (surtout le 24-105 f4 de Canon qui a l’air d’être l’objectif le plus intéressant toutes marques confondues pour sa polyvalence et sa compacité), mais ça reste encombrant et cela ne va pas révolutionner l’encombrant sac d’un photographe.
eos-r-rf24-105-3q-hiRes
En résumé : si vous envisagiez de vous équiper d’un reflex, il faut étudier sérieusement les hybrides, car c’est normalement sur eux que le marché sera basé dans quelques années. Mais si vous avez déjà un reflex et quelques beaux objectifs, il n’y a aucune raison de vouloir tout changer, d’autant que les gammes optiques natives sont pour le moment très restreintes. Mais que restera-t-il dans quelques années aux appareils photos, face à des téléphones dotés de plus en plus d’objectifs et d’algorithmes simulant les performances des meilleurs reflex?
nikon-z7-24-70mm-profil-avant

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *