Sélectionner une page

dims
Voilà une nouvelle qui risque de ne pas plaire à ceux qui trouvent que Google possède trop de leurs données personnelles : Bang&Olufsen vient d’annoncer des Beosound 1 et Beosound 2 mis à jour avec l’intégration de Google Assistant. Ces enceintes mobiles deviennent des chaînes hifi complètes auxquelles il suffit de demander ce qu’on veut écouter pour être servi.

Du côté des points positifs : ces deux enceintes offrant un son de haute qualité, vous pouvez désormais disposer d’un système audio à la fois mobile (voire sans fil, le Beosound 1 fonctionnant sur batterie, tandis que le Beosound 2 a besoin d’un câble d’alimentation) et qualitatif complètement piloté à la voix avec Deezer. Cerise sur le gâteau : le multiroom Beolink fait partie de la dotation de base de ces enceintes, vous pouvez donc en disséminer partout chez vous et tout contrôler à la voix, à priori même des enceintes B&O sans micro intégré (elles sont déjà compatibles Beolink et Chromecast depuis quelques années, ça devrait être suffisant pour que l’assistant de Google puisse diffuser la musique de votre choix dans n’importe quelle pièce de votre maison.
Grâce aux 5 micros intégrés dans les enceintes, les capacités de compréhension de Google devraient au moins égaler celles des Google Home. Autre ajout par rapport aux Beosound actuels : le panneau de contrôle vous permet toujours de sauter d’un morceau à l’autre et de contrôler le volume, mais il permet aussi, grâce à 4 raccourcis programmables, de lancer des favoris comme des playlists, la météo ou votre agenda.
2018_06_Beosound2_Natural_3
Du côté du négatif, ça donne encore une raison de plus pour Google de mieux vous connaître, et grâce à des appareils que vous aurez payé plein pot, contrairement aux Google Home souvent bradés, histoire d’espionner le maximum de foyers. Attention, précision pour les paranoïaques : un assistant intelligent écoute bien en permanence avec ses micros, mais il ne fait qu’attendre la phrase de réveil (« Ok Google » pour Google, « Alexa » chez Amazon, et le fameux « dis Siri » chez Apple…) et ce n’est qua’parès avoir entendu cette phrase qu’il va transmettre vos commandes sur internet pour interprétation. C’est pour le moment le prix à payer si vous souhaitez un assistant vocal performant, à moins que vous ne préfériez Siri, connu pour être beaucoup plus bête que Google, mais justement parce qu’il récupère moins de données personnelles…

Il reste une échappatoire

Vous ne supportez pas d’offrir vos goûts personnels à Google ? B&O, comme Sonos, souhaite être agnostique : Les Beosound 1 et 2 (les actuels, mais aussi ces nouvelles versions) devraient supporter Airplay 2 dès septembre (le bétatest est en cours, et ils sont déjà parfaitement compatibles Airplay et Spotify Connect en plus des protocoles cités plus haut) : Avec un abonnement Apple Music, vous pourrez tout autant piloter votre installation B&O à la voix dans l’écosystème Apple « Dis Siri, joue la Compagnie Créole dans la cuisine et le salon » que dans celui de Google. Et s’il y a des amateurs d’Amazon qui lisent ces lignes, les représentants de B&O se sont déjà dit ouverts à l’intégration d’Alexa…

Beosound-1-Google-Assistant-Bang-olufsen
Les deux enceintes seront disponibles début octobre, pour un prix de 1500€ pour le Beosound 1 et de 2000€ pour le Beosound 2, soit 200€ de plus que les versions actuelles, qui devraient rester disponibles si vous n’aimez pas les grandes oreilles de Moutain View. Oui, ce sont clairement les produits Google Assistant les plus chers… Mais aussi ceux dotés du meilleur son!