[test] Pixter, les objectifs interchangeables (français) pour tous les téléphones

Test pixter avis review objectifs smartphone
J’avais toujours été attiré par certaines coques ou modules permettant de modifier l’angle de vue de mon téléphone, mais je n’ai jamais sauté le pas car ces systèmes étaient en général tailles sur mesure pour un unique téléphone, alors que j’aurai voulu les garder sur plusieurs générations de mobiles. Pixter, une startup française, a peut être trouvé la bonne solution avec son kit pro, que j’ai pu tester.

Test pister avis
Le système Pixter : simple comme une pince à linge
Pas de coque, pas de système dessiné pour un téléphone particulier, Pixter est tout ce qu’il y a de plus universel tant que votre téléphone dispose d’un objectif de diamètre raisonnable : une grosse pince s’agrippe sur votre téléphone, supportant l’objectif. Libre à vous de sortir avec plusieurs objectifs et une pince, ou de laisser les objectifs sur leur pince, un kit se composant toujours d’un objectif avec ses caches, d’une pince, et d’une sacoche de transport.
Etrangement, Pixter a développé deux pinces à linge différentes : une standard et une pro : la première est toute simple, tandis que la pro possède un patin plat antidérapant sur la face opposée à l’objectif.
Test pixter avis review objectifs smartphone
Pour ce qui est du positionnement de l’objectif sur votre téléphone, la meilleure solution que j’ai trouvé est de le faire à l’oeil, en vérifiant le parfait centrage de votre appareil photo au centre de la lentille Pixter. Vous pouvez à l’inverse allumer la fonction appareil photo et bouger doucement la lentille Pixter jusqu’à ce que l’image soit nette et sans coins flous ou sombres, mais après quelques semaines de test, je préfère largement commencer par la solution à l’oeil avant d’éventuellement procéder à un léger ajustement appareil photo allumé.
J’ai par ailleurs eu une bonne surprise : même si la qualité d’image est moins bonne, utiliser un Pixter est tout à fait acceptable en conservant votre coque, pour peu qu’elle soit assez fine. Ca vous causera un vignetage plus élevé (trop? c’est selon la qualité d’image que vous voulez sortir) avec un grand angle, mais ça permet toujours de faire des photos correctes.
Pixter essai objectifs iPhone fisheye
Au niveau des objectifs, je ne m’attendais pas à une telle qualité de construction. Pixter a choisi d’utiliser des lentilles en verre traitées anti reflet et anti rayures, montées sur des chasses en métal. En résumé : il y a des objectifs pour reflex qui respirent moins la robustesse que ces objectifs pour téléphone! Petite revue des quatre objectifs que j’ai eu l’occasion de tester.

Super Fisheye : pas indispensable mais très ludique
Si vous voulez qu’on sache que vous avez un objectif additionnel, le plus spectaculaire reste évidemment le fish-eye. Offrant un champs de vue à presque 180° (il est d’ailleurs difficile de ne pas avoir à l’image ses doigts tenant son téléphone), avec des lignes distordues, il permet de faire quelques effets fun en photo ou en vidéo. Gadget mais amusant.

Grand angle pro : efficace mais pas pro
Etant donné que je suis un fan des grand angles, je m’attendait à devenir fan du grand angle pro. Son cadrage permet effectivement des plans très larges, en conservant les lignes droites, contrairement au fisheye. Il permet de clairement « faire entrer » une petite pièce dans une photo iPhone (parfait pour les agents immobiliers!) ou de rentre des perspectives d’endroits majestueux. Un bémol tout de même : sur iPhone au moins, les coins sont assez flous, même quand on prend grand soin à positionner la lentille. Dommage, ça enlève un peu du côté « pro » du résultat. Vous aurez un grand angle, mais vu de près ou imprimés en grand format, les photos ne feront pas l’illusion d’un objectif de qualité.
Essai Pixter objectif macro iPhone
Macro Pro : étonnant
Quand on sait comme il est difficile de faire une bonne photo macro avec un reflex, on n’imagine pas pouvoir faire des choses incroyables avec un simple téléphone. Mais pour le coup, le minuscule capteur aide beaucoup. La lentille macro permet de se rapprocher jusqu’au contact, tout en étant équipée d’une bonnette translucide pour conserver assez de lumière. Et les résultats obtenus sont tout bonnement spectaculaires pour un équipement si simple.
Inconvénient de cet objectif : sa mise au point ultra proche vous empêchera toute macro d’insecte vivant, à moins que vous ne sachiez les hypnotiser. Donc les belles photos de sauterelles affichées par Pixter sont juste impossible à réaliser dans la vraie vie.

Téléphoto : on s’en passera facilement
Le téléobjectif est pour moi le moins intéressant des objectifs de la gamme Pixter. Proposant un cadrage un peu plus serré, mais sans offrir d’effet bokeh (normal, vu le montage optique) ou sans dépasser les performances des téléphones à double objectif, je ne lui ai pas trouvé d’usage indispensable. C’est vrai qu’un téléobjectif, c’est toujours mieux au niveau résultat final qu’un recadrage ou un zoom numérique, mais ce qu’on gagne en définition avec l’objectif Pixter, on le perd en luminosité et surtout en déformation, avec une très forte distorsion en barillet. Bilan mitigé.

Pour vous rendre compte de l’effet des objectifs sur les photos, voici un exemple de scène (la cuisine diisign!) prise avec l’iPhone nu, le grand angle, le téléobjectif et le fisheye.
Essai Pixter photo iPhone nu

Essai Pixter photo iPhone grand angle pro

Essai pixter iPhone téléobjectif 60mm

Essai Pixter objectif fisheye  test

Et ci-dessous, la photo la plus rapprochée que j’ai pu faire de ma bonne vieille Seiko, iPhone nu puis avec l’objectif macro Pixter :
Photo macro iPhone nu essai Pixter
Photo Pixter objectif macro

Conclusion
Parmi les solutions pour ajouter des objectifs à son téléphone, Pixter sort du lot par son universalité et sa qualité. N’imaginez pas transformer votre mobile en reflex, la qualité d’image étant dégradée en ajoutant un objectif par dessus l’objectif standard de votre téléphone. Mais pour publier sur Instagram, pour des photos souvenirs un peu plus variés qu’avec un téléphone nu, Pixter fait l’affaire, pour une somme raisonnable sachant que sauf innovation de rupture, vos prochains téléphones resteront compatibles. Dans la gamme de quatre objectifs, deux modèles sortent du lot à mes yeux : le Super Fisheye, pour son côté spectaculaire, et le macro pro, pour la facilité avec laquelle on peut prendre des photos de choses minuscules. Le grand angle pro est franchement efficace même s’il manque de piqué pour être appelé pro, et finalement, ce n’est que le téléphoto, assez limité en usage, que j’aurai du mal à vous conseiller, surtout si vous prévoyez d’évoluer vers un smartphone à double objectif.
En résumé : le meilleur appareil photo est celui que vous avez avec vous, et avec Pixter, cet appareil photo peut gagner en capacité sans trop s’encombrer, donc c’est plutôt une bonne idée. Pour plus d’infos, et encore d’autres objectifs et filtres (il existe désormais un polarisant par exemple) : le site Pixter.com

Les + :
+ système universel
+ utilisable avec une coque fine sans impact trop important
+ qualité de fabrication impeccable (verre et métal)
+ résultats photo convaincants
+ plutôt simple à positionner

Les – :
– la « pince à linge » dépasse beaucoup sur un iPhone (car l’appareil photo est dans le coin)
– difficile de ne pas avoir ses doigts sur les photos au fisheye (quasi 180° de champ de vision)
– distance de mise au point de l »objectif macro très réduite
– l’objectif grand angle pro manque de piqué dans les coins
– pas vraiment d’intérêt au télé 60mm qui présente trop de distorsion en barillet
– petits capuchons (pour protéger le côté téléphone de l’objectif) faciles à perdre
Essai Pixter objectifs iPhone

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *