[test] Neat Botvac D5 Connected : la meilleure des navigations associée à un nettoyage efficace

Essai Neato Botvac D5 Connected
Autant j’ai extrêmement apprécié le système d’aspiration du Dyson 360 Eye, autant son système de navigation m’a laissé sur ma faim. Il fallait donc que je puisse tester un robot doté d’un système de navigation plus efficace, pour comparer… Voici donc le Neato Botvac D5 Conected.

Test Neato Botvac connected D5 review essai
Design
le Botvac connected reprend l’encombrement général de presque tous les robots aspirateurs, sauf qu’au lieu d’être circulaire, il a une face avant droite. Finalement ce design « en coin » n’est pas plus mal parce que justement, on attend des robots aspirateurs qu’ils aillent dans les coins!
Une fois le robot retourné, on remarque qu’en fait, la brosse principale est assez centrale, avec devant elle une brossette latérale, et que finalement, le design en coin ne changera rien puisque la partie aspirante n’est pas déportée sur l’avant. Le Botvac n’est donc pas plus en coin qu’un autre robot.
Test Neato Botvac connected D5 review essai
Pour le reste, tout est très classique, avec des roues motrices et une petite roulette libre, un bac à poussière sur le dessus… Tout est très classique, mis à part peut-être le disque surélevé qui cache le système de repérage laser infrarouge, et l’absence d’écran, mais qui a encore besoin d’un écran sur un aspirateur connecté ?
Test Neato Botvac connected D5 review essai

Performances
Le Botvac D5 se déplace vite, très vite même. Il peut mettre jusqu’à presque trois fois moins de temps à nettoyer les un peu plus de cinquante mètres carrés (ou une surface de 70m2 si on ne compte pas les meubles) de ma surface de test que le robot de Dyson, soit environ une heure. Trop rapide ? C’est ce que j’ai pu me demander, non pas en raison d’une performance d’aspiration décevante (ce n’est vraiment pas le cas), mais en raison de chocs un peu violents avec certains objets (les bords de ma table en noyer se souviennent encore des chaises poussées contre elle, et certains pots de fleurs renversés ont un peu diminué l’efficacité de nettoyage en recouvrant les lieux de terre)… Heureusement, un mode « Soin Extra » est présent. Le robot ira moins vite et prendra un peu de marge de sécurité devant les murs et les objets. Comme chez Dyson où le mode silencieux qui diminue les performances est préférable sans impact grave sur le nettoyage, ici, le mode Soin Extra est chaudement recommandé, et vous n’y perdrez franchement pas grand chose en propreté.
Test Neato Botvac connected D5 review essai
Surtout que niveau propreté, le Botvac D5 Connected s’en sort très bien : il possède une bonne efficacité d’aspiration, et sa brosse est bien efficace pour déloger les saletés. Entre lui et le 360 Eye de Dyson, il n’y a pas vraiment de différence d’efficacité, que ce soit sur sol dur ou sur moquette.
Test Neato Botvac connected D5 review essai
Passons aux choses que j’ai moins apprécié :
Pour commencer, ce robot est doté d’un filtre qui s’encrasse très vite. C’est normal sur un robt aspirateur me direz-vous… Sauf que quand on a goûté au sans filtre du Dyson 360, ça paraît bien rétrograde. La fréquence de changement du filtre se règle sur l’application (entre 1 et 3 mois), et elle n’oubliera jamais de vous rappeler qu’il est temps de passer à la caisse. Le pire est le rappel du changement de la brosse, réglable au maximum sur 8 mois : qui a déjà changé sa brosse avant le premier anniversaire de son robot.
Test Neato Botvac connected D5 review essai
Ensuite, et surtout, il y a le bac de récupération des poussières : sa forme très large (la largeur de la brosse) vous garantira souvent de mettre des poussières à côté de la poubelle, puisqu’en plus, il faut retirer le couvercle qui n’est autre que le filtre, soit la partie la plus sale. Franchement, il faudrait revoir cette partie pour éviter de libérer la poussière à chaque vidage.
Enfin, quand on a connu la base de recharge Dyson, difficile de trouver la Neato compacte ou discrète : cette base est assez épaisse, et comme le robot, elle est noire, ce qui la rendra encore moins discrète si vous avez des murs clairs…
Test Neato Botvac connected D5 review essai bases de recharge Dyson

Conclusion
Le Botvac D5 Connected de Neato est un produit très bien placé : ses performances de nettoyage le placent parmi les meilleurs aspirateurs robot du marché, mais surtout, ses performances de navigation sont sans concurrence parmi tous les robots testés par mes soins. Alors, idéal ce Botvac ? Hélas non, le filtre qui s’encrasse trop vite et le bac peu pratique à vider sont pour moi les points noirs de cet engin. Mais au prix proposé (649€ officiellement et parfois moins), le Botvac D5 Connected est clairement ce qui se fait de mieux, et dépenser plus ne vous offrira pas forcément beaucoup mieux.
Test Neato Botvac connected D5 review essai

Les + :
+ Système de navigation très performant : ultra rapide et précis dans ses déplacements
+ Pas de souci pour franchir les petits obstacles
+ Mode soin extra qui permet d’éviter quasiment tout accident
+ Passe à peu près partout : seuils, tapis, sous les meubles…
+ Le seul robot qui a toujours retrouvé sa base

Les – :
– Des filtres qui s’encrassent vite (et une application qui vous le rappelle souvent)
– Bac à poussière pas très pratique à vider
– Il fonce assez fortement dans les objets quand le mode soin extra n’est pas sélectionné
– Il s’est déjà coincé dans des câbles…
– Pas de cartographie des zones nettoyées affichées pour vérifier qu’il est passé partout
– Base de chargement un peu grosse
Test Neato Botvac connected D5 review essai

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *