Sélectionner une page

withings-home-homekit
Il semblerait que les objets connectés entrent cette année dans leur phase de maturité : ils deviennent utiles et commencent à pouvoir s’interconnecter, et HomeKit pourrait tirer son épingle du jeu dans la bataille…

Le principal artisan de tout ce changement cet année, c’est Netatmo : aucune date de sortie ni aucun prix n’ont été annoncés, mais le constructeur français frappe très fort avec des partenariats avec des grandes marques et surtout, des objets compatibles HomeKit.
netatmo_smart_smoke_alarm
Ca passe d’un détecteur de fumée qui grâce à HomeKit devrait pouvoir allumer les lumières (compatibles, comme Hue par exemple) en cas d’alerte, à une sirène qui sonnera (ou diffusera votre message préenregistré) à 110dB en cas de détection d’intrusion via la caméra Welcome (qui détecte un visage inconnu) ou via les tags placés aux portes et fenêtres. Netatmo devient donc un concurrent frontal à un autre français qu’on aime bien : Myfox.
somfy-one-00-777x437
Myfox de son côté lance la caméra Somfy One (Myfox ayant été rachetée par Somfy en septembre) : caméra de surveillance héritant du pratique volet « d’intimité », à la base de laquelle est intégrée une sirène de 100dB. Compatible avec le protocole Tahoma de Somfy évidemment, mais aussi avec Alexa d’Amazon pour obéir à la voix et enfin avec IFTTT.
celiane-with-netatmo-legrand
Netatmo lui propose désormais des solution « with Netatmo » chez Legrand et chez Velux. Et c’est très malin : du Velux (compatible HomeKit) qui sait s’ouvrir quand il fait trop chaud ou trop humide dans une pièce aux interrupteurs connectés sans fil au look Céliane pour piloter vos ampoules connectées avec style, ou tout simplement disposer de prises connectées qui répondent à une ordre vocal via « dis Siri »!
netatmo_velux
Chez Withings (dont on oubliera vite la brosse connectée, à classer parmi les pires idées d’objets connectés de ce CES), qui on le rappelle est désormais la propriété de Nokia, c’est la caméra Home qui revient avec le même look et les mêmes fonctions, pour le même prix mais seulement la compatibilité Homekit en plus.
thermopeanut
Dans la série des objets à suivre, les peanuts de Sen.se sont très intéressants : le thermo peanut ne fait rien d’autre que de mesurer la température, le sleep peanut mesure votre sommeil, et le guard peanut surveille vos affaires en détectant les mouvements. Tous ces minuscules bidules sont bluetooth et ne coûtent que 29€… Le Thermo Peanut étant labellisé Nest, il peut lui aussi faire office de capteur pour une maison intelligente, pour un prix plus que raisonnable.
idevices-switch-homekit
Enfin en vrac, on note que iDevices (ci-dessus) et quelques autres marques sortent des interrupteurs muraux compatibles Homekit, que LIFX a annoncé rendre ses ampoules compatibles Homekit dès le mois prochain, ou encore que D-Link allait sortir une caméra compatible Homekit pour ne pas laisser la Withings Home toute seule. De gros noms de la domotique comme Honeywell, Figaro ou Carrier ont aussi annoncé des compatibilité HomeKit, et aussi Amazon Alexa pour le dernier.
celiane-with-netatmo
En résumé, on commence à entrer dans une époque où les objets connectés gagnent en cohérence entre eux, même s’ils sont de marques différentes. Il va être possible de créer des scénarios domotiques complets sans aucun recâblage, et sans s’enfermer dans des protocoles propriétaires. La maison intelligente va enfin devenir réalité pour les masses. Reste à voir qui de Nest, Alexa ou Homekit remportera la bataille du protocole le plus développé…