Sélectionner une page

Triumph Bonneville Thruxton
Dans le monde du 2 roues, il y a des modèles qui participent à la légende de la moto. Triumph fait partie des marques incontournables avec son emblématique Bonneville.
La sortie de sa nouvelle mouture a tenu en haleine toute la scène moto et le résultat est au niveau de l’attente…

Triumph Bonneville Thruxton
J’ai eu l’occasion d’assister à la présentation de la nouvelle gamme Bonneville, et pour les non initiés, il faut savoir qu’il s’agit d’une moto mythique née dans les années 60 et qui tire son nom d’un record de vitesse sur le lac salé éponyme de l’Utah (US). La Bonnie pour les afficionados, est donc au catalogue depuis presque 50 ans ! Remanier une telle icône est non sans risque, pas que le modèle soit le best-seller de la marque (qui est sans conteste le roadster Street Triple 675) mais plutôt que la moto de caractère fait un retour en force en ce début de 21ème siècle aux dépends des sportives et autres roadsters sportif. Pourquoi ? peut-être parce que les hommes et femmes de ce siècle sont en quête d’identité, de retour aux valeurs fondamentales mais aussi à la recherche de sensations simples ! Fini le motard qui se tappe des pointes à plus de 200 km/h sur les nationales, l’esthète cherche un art de vivre, une moto qui procure des sensations authentiques, sans pour autant y perdre la vie ou dans une moindre mesure les points de son permis.
ThruxtonR_StreetTwin_T120Black_Hero (Grand)
La Bonneville mais plus largement la nouvelle gamme classic s’adresse donc autant aux femmes qu’aux hommes qui investissent dans des valeurs sûres et veulent une moto de caractère.
La gamme classic se décline en trois modèles, la Bonneville, la Street Twin, et la Thruxton qui sont déclinés en plusieurs versions (Triumph communique d’ailleurs sur 5 nouveaux modèles car ils distinguent la T120 et la T120 black et la Thruxton et le Thruxton R ; )

La Bonneville est actualisée par quelques touches pour conserver le caractère authentique de cette moto qui fait partie de l’histoire, La Thruxton renforce son style café racer en s’appuyant sur des performances de premiers ordres et finalement la nouvelle venue, la Street Twin, propose un mix entre classicisme et traitement contemporain de certains éléments, un vrai vent de nouveauté qui fait office d’entrée de gamme !
StreetTwin_Hero (PersonnalisÇ)

Commençons par la « petite » Street Twin
Nouveaux bicylindres moteur de 900cc elle est taillée pour la préparation et son catalogue d’accessoiries proposent pas moins de 150 éléments stylés mais si vous ne vous sentez pas l’âme d’un préparateur, Triumph vous propose trois kits « scrambler », « Bat Tracker » et « Urban ».
Bonneville_T120_and_T120Black_Together

Vient ensuite la Bonneville
Propulsée par le nouveau 1200 elle perpétue les standards de qualité avec des détails et des finitions à l’avenant. Une version Black est proposée avec des éléments différenciant pour un look plus moderne.
ThruxtonR_TrackRacer_AccessoryInspirationKit

Enfin la Thruxton
Qui reprend le moteur 1200cc mais dans une version optimisée et si ça ne vous suffit pas, une version R propose la greffe d’éléments « partie cycle » haut de gamme, comme des étriers Brembo monobloc, des suspensions Olhins, une fourche Showa et des pneus aux gommes tendres.
Côté sécurité, toutes la gamme est équipée de série d’un système ABS, de commande ride by wire (plus de câble d’accélérateur!), d’un système antipatinage et d’un embrayage anti-dribble.
Tous les prix ne sont pas encore communiqués mais comptez un ticket de 10 000 euros pour rentrer dans l’univers Classic de chez Triumph.
Au final, la firme anglaise présente une gamme complète très prometteuse et un essai sur route nous permettrait de confirmer tout le bien que nous sommes amenés à penser de ces beaux joujoux qui au niveau esthétique sont déjà à la hauteur de nos espérances.
Triumph Bonneville Thruxton