Sélectionner une page

Fondation Cartier 30 ans
La fondation Cartier a 30 ans !
Trente années de découvertes, de vernissages et autres expositions qui ont marqué leur époque.

La fondation a été créée en 1984 par Alain Dominique Perrin, Président de la société Cartier et grand collectionneur d’art. Son objectif initial était de privilégier la découverte, en révélant au grand public de jeunes artistes ou en dévoilant la part secrète d’artistes mondialement reconnus, je pense notamment à l’exposition de Jean Paul Gaultier « Pain couture » où l’artiste avait réalisé des robes en pain ! La fondation privilégie également la création à travers de commandes spécifiques ou de production d’œuvres. En s’ouvrant aux domaines les plus divers de la création et de la connaissance, elle provoque, dans le cadre de ses expositions, la curiosité et la découverte.
Fondation Cartier 30 ans
Initialement située à Jouy en Josas, près de Versailles, la fondation a emménagé en 1994 sur le boulevard Raspail à Paris au sein d’un bâtiment fait de verre et d’acier conçu par l’architecte Jean Nouvel. La construction fit l’objet de controverses à son ouverture car entièrement en verre et de prime abord peu propice à l’exposition de toiles (lumière du jour parfois agressive pour les œuvres et absence de mur ; ). Aujourd’hui, l’avant gardisme de la structure, impose une mise en avant originale des œuvres et offre un écrin fabuleux aux différentes expositions de tout type d’œuvre, peintures, sculptures, films, performances… Le bâtiment permet donc d’alterner des expositions à la lumière naturelle au rez de chaussée ou artificielle au sous-sol.
Fondation Cartier 30 ans
Vous l’aurez compris, le bâtiment est déjà une œuvre d’art en soi et son jardin autorise une petite escapade en plein air. D’ailleurs en ce moment, sont dissimulés dans les herbes hautes, de curieux objets lumineux en mouvement ! En se rapprochant, on découvre les œuvres d’Issey Miyaké réalisées par Artémide. Ces surprenantes lampes « IN-EI » organiques se plient et se déplient spontanément. Elles semblent respirer et prendre vie alors même que leur style artificiel, est issue de l’art « origami ». La lumière blanche caractéristique des réalisations d’Artémide joue avec l’ombre générée par les pliages du papier ayant reçu pour l’occasion un traitement spécifique pour supporter les intempéries.
Fondation Cartier 30 ans
D’autres lampes de cette collection ont été exposées à l’intérieur du bâtiment durant l’exposition « Mémoires Vives ». Lors de ma visite, elles avaient déjà cédé la place à d’autres œuvres dont celle monumentale de James Lee Byars qui trônait magistralement dans le hall, The Monument to Language, 1995, un bronze poli et doré à la feuille d’or. (ci-dessous et en tête d’article)
Fondation Cartier 30 ans
Au sous-sol des sculptures et autres manifestations artistiques se mêlent et s’entremêlent parfois, sans jamais s’entrechoquer, mais interpellent toujours ! C’est pour moi la signature de l’art contemporain, des œuvres qui dégagent une émotion immédiate et provoquent une réflexion nécessaire à leur compréhension.
Fondation Cartier 30 ans
Tadanori Yokoo, Portraits d’artistes et de scientifiques.

Après cette exposition « Mémoires Vives » qui s’est déroulée du 30 mai au 21 septembre 2014, deux nouvelles s’ouvriront pour retracer 30 années de créativité de la Fondation. En tout, c’est une centaine d’expositions qui vont s’enchaîner et vous permettre de découvrir ou rédecouvrir plus de 800 œuvres.
Fondation Cartier 30 ans
La prochaine exposition se tiendra du 25 octobre 2014 au 22 février 2015. La Fondation présente « Musings on a Glass Box », une installation imaginée par le studio de création et d’architecture Diller Scofidio + Renfro. Pour la première fois dans l’histoire de la Fondation Cartier, le bâtiment est la matière première d’un projet artistique. Déployée sur tout le rez-de-chaussée de la Fondation Cartier, Musings on a Glass Box est une installation complexe reposant sur le déclenchement, par une simple perturbation dans le plafond, d’une série de réactions surprenantes. L’environnement immersif qui en résulte, qui inclut une partition sonore créée par le compositeur David Lang et le designer sonore Jody Elff jouent un rôle à part entière, instaure un dialogue avec l’architecture du bâtiment, joue avec les notions de transparence et de perception, et questionne notre relation à l’espace. A voir !
Fondation Cartier 30 ans
Surveillez donc le programme de cet hommage aux 30 ans de la Fondation Cartier, il y aura certainement d’autres surprises ou des clins d’œil aux plus retentissantes expositions qui ont jalonné ces trente années d’existence.
Si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre sur place voici une vidéo qui pourra nourrir votre soif d’art et si vous voulez être rassasiés, venez sur place!