Soma, la carafe filtrante écolo et communautaire


C’est en utilisant une de ces carafes filtrantes moches en plastique fabriquées par des enfants chinois (j’en rajoute un peu… Je crois qu’on parle de Brita) que Michael Del Ponte a pensé qu’il fallait que cette escroquerie s’arrête.
Il a donc imaginé une carafe élégante, en verre (histoire de ne pas repolluer par le contact avec le plastique l’eau dépolluée, mais aussi histoire de pouvoir être présentée dignement sur une table), dotée d’un filtre aussi écologique que possible : biodégradable, il est fait à base de carbone issu de la coque de noix de coco et de soie, et est distribué dans un emballage végétal. Un filtre apparemment efficace puisque conçu par un des leaders de la filtration, pas par Michael dans son garage.

Le projet a été rendu possible via une communauté d’enthousiastes « socialement responsables », celle de GOOD. Et en jouant le côté communautaire, Michael Del Ponte a réussi à obtenir le financement pour lancer la production très vite, bien plus vite sûrement que s’il s’en était tenu à sa page Kickstarter. En plus de proposer un produit intelligent et abordable (49$), Soma propose aussi un abonnement à ses filtres, histoire de ne pas oublier d’en acheter, pour 12,99$ vous êtes livrés tous les 2 mois, frais de port compris (si vous êtes américains, évidemment).

En résumé, c’est une bonne initiative, c’est beaucoup mieux que les carafes filtrantes actuelles aussi bien techniquement qu’esthétiquement, mais si vous pouvez vous en passer, c’est beaucoup mieux!

3 Commentaires

  1. Ah le retour du bon design à la c.. du XXI siècle, qui se veut iconoclaste à 2 balles. Dire qu’ils ont mis des mois et fait pleins de protos.

    1/ Ou je n’habite pas aux US mais on (je) trouve des carafes en verre pour le coté hygiène avec des filtres dont on ne voit pas l’intérieur quand on sert.
    2/ très beau le truc sans poignée, la femme le sors du frigo dans le clip, je ne lui donne pas 3 semaines pour qu’elle finisse par terre.
    3/ Super chic quand on mange on met des traces de tout ce qu’on a sur les mains sur la carafe immaculé, à la fin c’est un bavoir.
    4/une précision d’hippopotame pour servir l’eau sans bec verseur.

    bravo si je décide de faire le beau avec une carafe sur une étagère, et 0/20 pour moi, un objet inutile!

  2. @zebra : Autant je partage ton avis sur le fait qu’une carafe filtrante n’est pas un objet indispensable (d’où ma dernière phrase), autant je ne partage pas ton analyse :
    1. Pas facile de trouver une carafe en verre qui filtre et qui soit présentable sur une table. Moi j’aime bien voir l’intérieur!
    2. La poignée, c’est le corps resserré de l’objet, impossible à laisser tomber. En soit c’est un excellent design : la fonction poignée est assurée sans surplus de matière. La poignée idéale!
    3. En général je mange avec des couverts… Si tu fais un cocktail « on mange avec les doigts », tu dois supporter une carafe moche…
    4. Comme le point 2, la forme du haut de la carafe n’est pas complètement ronde, un bec verseur est incorporé dans le dessin, il est discret mais doit être efficace. Il ne se voit pas sur mes photos, mais il est là!

  3. >>Autant je partage ton avis sur le fait qu’une carafe >>filtrante n’est pas un objet indispensable…
    Non ce n’est pas ce que je dit d’ailleurs j’en ai eu pendant des années avant de faire installer un adoucisseur d’eau.

    1. Je parlais de ne pas voir la poudre du filtre car à priori si je comprends bien l’anglais, ils ont l’air de dire qu’ils ont re-inventé la poudre sur ce point. Moi aussi j’aime bien voir l’intérieur
    2. La poignée, c’est le corps resserré de l’objet, impossible à laisser tomber…
    regarde dans le clip la taille du resserrement par rapport à la main de la femme et je te promets que d’une part rien qu’en l’amenant à table tu la dégueulasses en y faisant des traces de doigts partout et que ça finira par terre.
    3. En général je mange avec des couverts…
    Moi je m’essuie les mains à ma serviette à tous les repas et je mange avec des couverts, mais pour les tartines, le fromages, les gateaux, la pizza et j’en passe j’avoue m’accorder quelques libertés avec le protocole quand je suis seul avec ma femme et y vais avec les doigts.
    4. ok pour le bec verseur qu’on ne voit pas

    Après j’aime la forme mais c’est un objet qu’on manipule toute la journée et il faut que ce soit pratique et je trouve que non là…mais ce n’est que mon avis.

Commenter cet article

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>