Renault Sport ressuscite Gordini

Renault Twingo Gordini
Les bombinettes bleues font leur retour !
C’est bien connu en ces temps difficiles les services marketing du monde entier doivent phosphorer pour trouver des idées rentables. Tout particulièrement dans l’industrie automobile qui se relève encore difficilement de la crise. L’ambiance n’est pas au beau fixe et on imagine très bien un Directeur marketing lancer à son staff :  » Cette année les gars… vous avez carte blanche ! Par contre il faut que ça coûte zéro euro et que ça rapporte un max ! Bonne chance ! « .
Et c’est là que les petits gars de Renault ont fait mouche ! Faire du neuf avec du vieux mais tout en jouant sur la fibre émotionnelle, sportive et historique d’un passé glorieux. Résultat : On prend une gamme existante et avec un minimum d’appendices on lance une nouvelle voiture, génial !
Renault R8 Gordini
Car là où le concept va comme un gant à Renault, c’est que par le passé, un certain Amédé Gordini, préparateur automobile dans le sens noble du terme, se consacrait au développement et à l’optimisation de moteurs pour la compétition et notamment pour les 24h du Mans. S’en est suivi un long partenariat avec Renault au cours duquel naîtra entre autres la fameuse R8 éponyme et son look inimitable : peinture bleu de France rehaussée de deux bandes blanches autocollantes.
Renault Twingo Gordini
Intéressant se dit Renault, les modifications techniques sont déjà développées puisque nous disposons d’une branche sport, il ne nous reste plus qu’à peindre en bleu les véhicules déjà existants !!! C’est pas cher et ça peut rapporter gros, l’histoire nous le dira…
Renault Twingo Gordini
Maintenant, jetons un œil sur le produit puisque diisign.com était invité à la soirée de présentation à l’Atelier Renault des Champs Elysées.
Renault Twingo Gordini
Le constructeur français nous a donc présenté une Twingo RS, bleue, avec….. des bandes blanches ! On ne peut rien vous cacher….
Des touches de noir brillant viennent tout de même enrichir les boucliers avant et arrière et des animations blanches renforcent le contraste sur les enjoliveurs d’antibrouillard, sur les coques de rétroviseurs et sur le becquet. Sans oublier un petit badge Gordini Series de chaque côté du véhicule et des jantes aluminium de 17 pouces au profil à facettes noir ou bleu diamantées qui elles sont vraiment sympa. L’intérieur du véhicule a lui aussi subi un traitement spécifique.
Renault Twingo Gordini
Souhaitons à Renault de toucher une cible plus étendue que les membres actuels du club historique Gordini…

1 commentaire

  1. Nostalgie, nostalgie….. mais les vieilles formules font-elles toujours recettes.

    Cinquecento chez Fiat hier, demain DS chez Citroën, Gordini aujourd’hui pour Renault, les symboles ont toujours une place dans les facteurs de choix .

    A l’heure des économies d’énergie et des radars, les automobilistes, comme tous les autres consommateurs, recherchent des sensations à la mesure de ce qui est aujourd’hui permis, de ce qui leur reste : l’illusion de posséder l’objet.

    Jusqu’où se retourneront les hommes du marketing ? Iront-ils, faute de véritable imagination créative jusqu’à nous proposer la Ford T, la Trèfle du quai de Javel ou la Juva quatre de Boulogne Billancourt ????

    L’ homme qui a mis le pied sur la Lune y est parvenu avec un engin spatial que les concepteurs avaient évité d’appeler Spirit of Saint Louis !!!

Soumettre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>